Fermer

Mauritanie: les soutiens de ould Maouloud appellent à rejeter "la duplication de la dictature"

Mise à jour le 11/04/2019 à 18h06 Publié le 11/04/2019 à 18h04 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Vidéo. Mauritanie: présidentielle 2019, formation d'une coalition autour du candidat Ould Maouloud
© Copyright : DR

#Mauritanie : La Coalition des Forces du Changement Démocratique (CFCD) "Changeons d’Ère" qui soutient la candidature de Mohamed ould Maouloud, président de l’Union des Forces du Progrès à la présidentielle de 2019, appelle au rejet de la "duplication du régime de dictature". Explications.

La Coalition des Forces du Changement Démocratiques (CFCD) «Changeons d’Ere», créée autour de la candidature de Mohamed ould Maouloud, leader de l’Union des Forces de Progrès (UFP), à l’élection présidentielle de juin 2019, appelle les Mauritaniens à refuser la duplication de la dictature, qui entraîne le pays vers la faillite.

Dans un document-diagnostic, la CFCD décrit le contexte politique, économique et social sombre de la Mauritanie, à moins de 3 mois de la présidentielle 2019, avec «un pouvoir dictatorial, engagé dans une quête effrénée d’auto-succession».

La coalition vise ainsi la candidature de Mohamed Cheikh Ahmed dit Ghazouani, général à la retraite, ancien chef d’état-major général des armées (CEMGA), ex-ministre de la Défense, proche du président Mohamed ould Abdel Aziz, avec lequel il forme un duo ayant joué un rôle déterminant dans les putsches militaires du 3 août 2005 et 6 août 2008.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie. Présidentielle: les 4 candidats de l'opposition listent leurs exigences


La candidature de Mohamed ould Abdel Aziz à la présidentielle 2019, est interdite par des dispositions constitutionnelles relatives à la limitation des mandats du chef de l’Etat, celle de Ghazouani est considérée comme une duplication du régime du ould Abdel Aziz.

La coalition autour de la candidature de Mohamed ould Maouloud est formée de partis politiques dont l’Union Nationale pour l’Alternance Démocratique (UNAD), l’Union des Forces de Progrès (UFP), le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) et le mouvement «Nous Pouvons».


LIRE AUSSI: Mauritanie. Présidentielle 2019: Kane Hamidou Baba candidat de la mouvance négro-africaine


Ces différentes forces politiques s’engagent auprès du candidat Mohamed ould Maouloud, avec un objectif clair: celui de mettre fin à la situation «d’une Mauritanie, sous le règne d’une dictature militaro-affairiste, qui vit une situation insupportable sur tous les plans: une unité nationale et sociale menacée par les pratiques de division sciemment entretenues par le régime, dans un contexte de profonde crise économique et sociale qui rapproche l’Etat de la faillite, avec une gouvernance chaotique, attentatoire aux libertés démocratiques  élémentaires et aux droits humains», indique le document. 

Au-delà de cette description sans concession d’un pays gémissant sous la férule d’une dictature militaire, la coalition avance une offre politique alternative, à même d'«assurer la survie de notre patrie et amorcer une réelle normalisation de la vie politique, économique, sociale et culturelle, dans l’unité de l’ensemble de ses composantes, le changement est une nécessité absolue», grâce à un programme de refondation, visant l’avènement d’une véritable dynamique démocratique et le redressement de l’économie.
 
                      
Le 11/04/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya