Fermer

Mauritanie. Présidentielle: des ambassadeurs de l’UE à la rencontre des candidats

Mise à jour le 24/05/2019 à 15h24 Publié le 24/05/2019 à 15h23 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
UE-Mauritanie
© Copyright : DR

#Mauritanie : Les ambassadeurs de pays de l'Union Européenne iront à la rencontre des 6 candidats à l'élection présidentielle mauritanienne du 22 juin prochain. Les discussions vont porter sur leur programme et le soutien apporté par l'UE, partenaire stratégique de la Mauritanie.

Premier et stratégique partenaire de la Mauritanie, l’Union Européenne porte un intérêt tout particulier à l’évolution politique de ce pays dans le contexte géopolitique d’un Sahel en proie à la violence terroriste et à l’insécurité, liée à divers facteurs.

La Mauritanie est membre du G5 Sahel, organisation dédiée à la lutte contre le terrorisme et la coordination des efforts de développement, aux côtés du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad.

C’est dans ce contexte régional qu’il faut mettre l’initiative d'ambassadeurs de l’Union Européenne (UE) et de certains de ses Etats membres (Allemagne, Espagne, France et Royaume-Uni), accrédités à Nouakchott, de rencontrer les six candidats à l’élection présidentielle du 22 juin prochain.


LIRE AUSSI: Mauritanie-UE: approbation de l’accord de pêche


Cette série de rencontres s'inscrit «dans le cadre d’un dialogue politique continu entre la Mauritanie et l’Union Européenne (UE), en vue de s’informer sur les programmes respectifs des candidats et d’échanger sur leur vision du partenariat» entre Nouakchott et Bruxelles, explique une note de la représentation diplomatique européenne.

Le portefeuille des programmes et des projets financés par l’Union Européenne (UE) en Mauritanie représente une enveloppe globale de 16 milliards d'ouguiyas, soit environ 460 millions d’euros.

Cette coopération, qui existe depuis plus d’un demi-siècle, touche plusieurs domaines: l’Etat de droit, les infrastructures, la santé, la sécurité alimentaire, le développement durable,...


LIRE AUSSI: Mauritanie-UE: 44,5 millions d'euros pour la réhabilitation de la route Nouakchott-Rosso


L’UE appuie ainsi la mise en œuvre de la Stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP), nouveau référentiel des politiques à l’horizon des années 2030.

Les 6 candidats en lice, pour le scrutin du 22 juin, sont Mohamed Cheikh Ahmed Mohamed dit Ghazouani (majorité), Sidi Mohamed ould Boubacar (indépendant/ancien Premier ministre), Biram Dah ould Abeid (leader anti-esclavagiste), Mohamed ould Maouloud (Coalition des Forces pour le Changement Démocratique-CFCD), Kane Hamidou Baba (Coalition Vivre Ensemble-CVE, mouvance nationaliste noire) et Mohamed El Wavi (indépendant).
Le 24/05/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya