Fermer

Mauritanie. Présidentielle: Un candidat dénonce des irrégularités

Mise à jour le 22/06/2019 à 17h44 Publié le 22/06/2019 à 17h42 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Les mauritaniens aux urnes pour un scrutin présidentiel
© Copyright : le360: Cheikh Sidya

#Mauritanie : De nombreuses irrégularités et incidents ont marqué le déroulement du scrutin présidentiel organisé ce samedi 22 juin en Mauritanie, selon une annonce faite par la direction, de campagne du candidat indépendant, Sidi Mohamed ould Boubacar, à travers un communiqué publié à la mi-journée.


La déclaration dénonce une série d’actes « des votes par procuration, de la propagande à côté des bureaux de vote, avec notamment des individus brandissant des banderoles favorables au  candidat  du pouvoir» alors que la campagne électorale et légalement clôturée.

D’autres irrégularités portent  sur le cas d’un président de bureau de vote de la ville de Kiffa ne vérifiant  pas l’identité des électeurs, un président de communautés d’immigrés et un député des mauritaniens d’Asie se livrant à de la manipulation».

La déclaration de presse  mentionne également des manœuvres «empêchant aux représentants du candidat d’accomplir  leur devoir de contrôle de l’identité des électeurs » citant des bureaux de vote à l’intérieur du pays.


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie: le pouvoir certain de la victoire de son candidat, l’opposition croit à l’alternance


Par ailleurs, le communiqué signale « des perturbations à El Mina, l’une des communes les plus peuplées de Nouakchott, des cas de vote anticipées au profit du candidat du pouvoir dans  certains bureaux  de Nouakchott, des  bureaux de vote  ouverts 30 minutes avant l’heure légale (Arabie Saoudite)…».

Le président en exercice de Mauritanie, Mohamed ould Abdel Aziz, n’est pas candidat à ce scrutin du fait des dispositions constitutionnelles limitant les mandats du chef de l’Etat.

Six (6) candidats sont en lice pour le scrutin du samedi 22 juin en Mauritanie : Mohamed Cheikh Ahmed Mohamed  Ghazouani (majorité), Sidi Mohamed ould Boubacar (indépendant), Mohamed ould Maouloud (Coalition des Forces pour un  Changement Démocratique-CFCD), Biram Dah Abeid (indépendant), Kane Hamidou Baba (Coalition Vivre Ensemble-CVE), Mohamed Moutaj El Wavi (indépendant).
Le 22/06/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya