Fermer

Mauritanie-Sénégal: concertations diplomatiques à la veille de l'investiture de Ghazouani

Publié le 22/07/2019 à 17h11 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Frontière Mauritanie-Sénégal
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le ministre mauritanien des affaires étrangères et de la coopération, Ismaël ould Cheikh Ahmed Ahmed, et le chef de la diplomatie sénégalaise, Amadou Ba, ont tenu à Nouakchott une réunion élargie aux délégations des deux pays ce lundi 22 juillet dans la capitale mauritanienne.

Au menu de cette rencontre de concertations diplomatiques à Nouakchott, «les relations de coopération et les questions d’intérêt commun» selon l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI), organe officiel du gouvernement.

Au-delà des formules diplomatiques convenues et d’une rhétorique soigneusement enveloppée dans de la pure langue de bois, la Mauritanie et le Sénégal, qui partagent tout, jusqu'à leurs ressources naturelles avec les découvertes d’importants gisement de gaz transfrontaliers offshore, ont plusieurs questions d’intérêt commun à régler durant cette période de transition. 


LIRE AUSSI: Mauritanie. Crise post-électorale: le porte-parole du gouvernement atténue la sortie du ministre de l'Intérieur


Un rappel de l’actualité politique récente renvoie en effet aux arrestations et expulsions de nombreux ressortissants ouest-africains, en majorité des Sénégalais, accusés d’avoir joué un rôle dans les troubles ayant suivi le scrutin présidentiel du 22 juin 2019 en Mauritanie.

La Mauritanie avait accusé un "pays voisin" d'être à l'origine de ces tensions, avant que le porte-parole du gouvernement n'atténue l'accusation qui visait, sans le nommer, le Sénégal. 

Par ailleurs, les ressortissants sénégalais de Mauritanie se plaignent de manière récurrente «de mauvais traitements», notamment de rafles liées à l'absence présumée d'une carte de séjour.
Le 22/07/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya