Fermer

Vidéo. Mauritanie: Kane Hamidou Baba liste les attentes de la Concertation nationale inclusive

Mise à jour le 31/03/2021 à 15h26 Publié le 31/03/2021 à 15h23 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck

#Politique
Mauritanie: Kane Hamidou Baba liste les attentes de la Concertation nationale inclusive
© Copyright : Le360 Afrique/Seck

#Mauritanie : Les préparatifs relatifs à la Concertation nationale inclusive vont bon train. L'opposition mauritanienne, qui a longtemps souhaité ce dialogue national, s'y prépare. Kane Hamidou Baba, président de la Coalition vivre ensemble (CVE) revient sur cet évènement et liste les attentes de l'opposition.

La Mauritanie prépare une Concertation nationale inclusive (CNI) d’une durée de six semaines, qui sera placée sous la supervision du président Mohamed El Ghazouani et dont la date reste encore à fixer.

Kane Hamidou Baba (KHB), leader de la Coalition vivre ensemble (CVE/opposition), candidat malheureux à l’élection présidentielle du 22 juin 2019, évoque la contribution de la mouvance qu’il dirige à ce futur dialogue.

Kane révèle que trois rencontres au sein des forces politiques de l’opposition ont permis d’établir un diagnostic de la situation du pays et celle de l’opposition elle-même, qui y allait en rangs serrés, le format du dialogue, les perspectives de mise en œuvre des futures conclusions,…

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: Concertation nationale inclusive, Kadiata Malick Diallo affiche son scepticisme

Il insiste particulièrement sur la lancinante question de l’unité nationale, l’enseignement, la cohésion sociale, la diversité culturelle, l’accès de toutes les composantes nationales aux médias, le partage équitable des ressources nationales,...


Des questions existentielles, qui méritent une large place à l’occasion des prochaines assises, bien plus que des sous thèmes dans le cadre de futurs ateliers, qui auraient pour conséquence d’en limiter la dimension et la portée.

>>> LIRE AUSSI: Mauritanie: les bonnes dispositions de Ghazouani pour la concertation

Sur tous ces thèmes, l’opposition a déjà tenu trois rencontres et entend poursuivre les réunions préliminaires pour accorder les violons, explique le leader de la CVE.

Par ailleurs, au-delà de la classe politique, ce dialogue doit impliquer fortement les communautés, premières concernées par la mise en œuvre des politiques publiques, selon KHB.
Le 31/03/2021 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck