Fermer
#Société

Vidéo. Mauritanie: G5 Sahel et lutte contre le terrorisme expliqués aux journalistes

Publié le 31/10/2017 à 17h36 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Mauritanie : Nouakchott a abrité lundi, une journée de restitution des résultats de l'atelier sous régional de Niamey sur "la prévention des conflits, la consolidation de la paix et la lutte contre l'extrémisme", organisé il y a quelques mois.

Les locaux de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie (CCIAM) ont abrité, ce lundi 30 octobre, une journée de restitution des résultats d’un atelier sous régional sur «la prévention des conflits, la consolidation de la paix et la lutte contre l’extrémisme» organisé à Niamey (Niger) il y a quelques mois.

El Wely Ould Sidi Haiba, écrivain-journaliste, explique les objectifs de la journée de restitution et le cadre sous régional qui doit permettre aux médias de jouer pleinement leur rôle contre l’extrémisme violent et en faveur de la culture de la paix au service de la stabilité des Etats et des sociétés.


LIRE AUSSI : Mauritanie: Ould Abdel Aziz conditionne son engagement dans la force du G5 Sahel


Pour sa part, le Général Mohamed Znagui Ould Sid’Ahmed Ely, expert en sécurité et défense, représentant du G5 Sahel, a présenté les projets «défense et sécurité» de l’organisation sous régionale.

Cet ensemble, créé en février 2014 à Nouakchott, qui abrite également son Secrétariat exécutif, regroupe le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Par ailleurs, l’expert défense-sécurité du G5 Sahel a réfuté les allégations selon lesquelles la Mauritanie traîne les pieds dans le processus de mise en place de la brigade anti-terroriste du G5 Sahel.
 
 
Le 31/10/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya