Fermer
#Société

Mauritanie: projet pour l'accès des jeunes et des femmes aux droits humains

Mise à jour le 26/11/2017 à 14h55 Publié le 26/11/2017 à 14h48 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Mauritanie : Le Forum national des organisations de droits humains (FONADH) en Mauritanie a lancé vendredi un projet dénommé "ensemble pour l'accès des jeunes et des femmes aux droits et à l'état-civil".


L’ambassade des Pays-bas à Dakar va financer au profit du Forum national des organisations de droits humains un projet dénommé «ensembles pour l’accès des jeunes et des femmes aux droits humains et à l’état civil». Ce nouveau projet  a été officiellement lancé vendredi 24 novembre dans le cadre d’un atelier organisé à Nouakchott.

>>>LIRE AUSSI:Mauritanie: la Commission africaine des droits de l'Homme à Nouakchott pour secouer les cocotiers

Dans un discours prononcé pour la circonstance, le président exécutif du FONADH, Sarr Mamadou, a expliqué que le projet vise à mettre fin «à la marginalisation des jeunes et des femmes, pour leur permettre d’acquérir la capacité de faire usage de la loi, et des services juridiques en vue de faire respecter leur statut en tant que citoyens et leurs intérêts légitimes.
Il s’agit également d’identifier et éliminer les contraintes juridiques qui empêchent  cette frange  de la société d’accéder aux droits pour améliorer leur situation».

Ainsi, l’action de sensibilisation aura pour théâtre certaines communes de la vallée du fleuve. Elle va cibler les individus encore confrontés aux séquelles de l’esclavage et les ex déportés , rapatriés du Sénégal à partir de février 2008, qui rencontrent d’énormes difficultés pour accéder  aux documents d’état civil.
                
Le 26/11/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya