Fermer

Vidéo. Marocains d'Afrique: Aicha Kabbaj ou la Mauritanie aux pays des mille et une nuits

Mise à jour le 03/03/2018 à 16h03 Publié le 03/03/2018 à 16h03 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
Vidéo. Marocains d'Afrique: Aicha Kabbaj, celle qui transporte la Mauritanie aux pays des mille et une nuits
© Copyright : le360: Cheikh Sidya

#Mauritanie : Aicha Kabbaj, une mauritanienne d'origine marocaine. Partie de la vente de produits d'artisanat, elle donne des couleurs aux mariages et à toutes les fêtes à Nouakchott, grâce au complexe "Aladin" Hammam et Institut de beauté.

«Aladin» est un complexe aux services multiples fonctionnant comme un Hammam, avec une offre de bain chaud aux femmes, le massage, les soins de beauté (pédicure et manucure), la coiffure, mais aussi un salon de thé.
Cette structure située à l’ilot C, un des quartiers résidentiels de Nouakchott, est la propriété de Aicha Kabbaj,  une dame avec une dimension culturelle d’une grande diversité.


En effet, cette mauritanienne d’origine marocaine, habillée en Melfa, née à Dakar, s’exprime dans un wolof parfait, et même un français fortement teinté par l’accent du pays de la «Teranga». Elle a créé le complexe «Aladin» depuis quelques années «sur fonds propres» en partie de la vente des produits de l’artisanat marocain.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Les Marocains d'Afrique: Fatima Zahra, celle dont l’art culinaire chatouille les papilles des Maliens

La suite se décline sous la forme d’une extension régulière des activités, avec des tentacules touchant désormais au Hammam, soins de beauté,  gamme complète de produits (notamment les huiles) et de multiples services et soins…….
Dans un proche avenir, Aicha envisage d’étendre le Hammam aux hommes, avec des soins de massage qui seront prodigués par des individus de même sexe (normal  dans un pays musulman à 100%).
La patronne du complexe «Aladin» emploie actuellement six filles de nationalité marocaine, ivoirienne et sénégalaise.
Le 03/03/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya