Fermer

Vidéo. Mauritanie: 1er mai, les syndicalistes marchent dans la division

Mise à jour le 02/05/2018 à 18h29 Publié le 02/05/2018 à 18h28 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
Vidéo. Mauritanie: 1er mai, les syndicalistes marchent dans la division
© Copyright : le360: Cheikh Sidya

#Mauritanie : Le 1er mai a été célébré dans la division. Si le discours d’autosatisfaction a été martelé par les autorités, les syndicalistes des opérateurs télécoms affiliés à la CGTM ont réclamé de meilleures conditions pour les travailleurs et dénoncé les hausse des prix.

Les différentes centrales syndicales ont organisé des défilés à travers les rues de Nouakchott, mais en ordre totalement dispersé, le tout sur fond de discours d’autosatisfaction du gouvernement.

Illustration avec ce passage d’une allocution prononcée par Coumba Bâ, ministre de la Fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration, affirmant que "les performances économiques réalisées par la Mauritanie, en dépit d’un contexte international difficile, ont permis une croissance régulière et une maîtrise de l’inflation. Ce qui a impacté positivement  sur les conditions de vie des travailleurs et aidé à une extension de l’offre d’emploi".


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: un 1er mai au climat social apaisé avant la présidentielle


Aux antipodes de ce discours, les employés des 3 compagnies de téléphonie mobile opérant sur le marché national, affilés à la Centrale générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM), ont battu le macadam pour réclamer de meilleures conditions de traitement et dire non à la hausse des prix des denrées de base.



Les opérateurs de téléphonie mobile en Mauritanie sont la Mauritano-tunisienne des télécommunications (MATTEL), MAURITEL (filiale de Maroc télécom) et Chinguittel (filiale de Sudatel)
Le 02/05/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya