Fermer

Mauritanie: arrestations de trafiquants près de la frontière avec l'Algérie

Mise à jour le 20/09/2018 à 11h27 Publié le 20/09/2018 à 11h25 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
Trafic

#Mauritanie : L'armée mauritanienne annonce avoir arrêté des présumés trafiquants mêlés à des activités relevant du crime transfrontalier.

L’armée mauritanienne annonce avoir arrêté mardi dernier une bande de présumés trafiquants composée de cinq personnes qui se livraient à des activités relevant du crime transfrontalier, dans une zone située à l’extrême Nord du pays.

Ces hommes font partie d’un groupe dont les éléments ont eu un accrochage avec une patrouille de l’armée mauritanienne. Deux militaires avaient été blessés. Ces présumés trafiquants «qui ont subi d’importantes pertes » pendant les combats contre les militaires, au cours du mois d’août dernier, ont été retrouvés grâce «à une série d’opérations et une surveillance intense menée par une unité de l’armée nationale».


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie-Algérie: inauguration du poste transfrontalier de "Tindouf"

Ces récentes arrestations ont permis de saisir un arsenal composé de «deux véhicules tout-terrain, trois mitrailleuses individuelles, deux téléphones satellites Thouraya, des moyens de communication sans fil, une importante quantité de munitions et du carburant».

Le communiqué de l’armée annonce d’autres détails à venir, ainsi que des photos de cette opération d'envergure.

Début août 2018, l’état-major de l’armée mauritanienne avait annoncé «un accrochage entre une patrouille et des éléments infiltrés à partir du territoire malien, avec un bilan de deux blessés dans les rangs des militaires».


Le 20/09/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi