Fermer

Vidéo. Mauritanie: le tennis veut se faire une place

Mise à jour le 02/12/2018 à 14h29 Publié le 02/12/2018 à 11h42 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Sports
Mauritanie: le tennis veut se faire une place
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le Racing Club de Nouakchott (RCN) a abrité un tournoi de tennis mettant en compétition plusieurs dizaines de joueurs de toutes les catégories, venus de la capitale, de Nouadhibou et de Zouerate, à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance.

Après le football, la Mauritanie souhaite se faire une place dans le tennis sous-régional et régional. Historiquement, ce sport, n’est pratiqué que marginalement dans 3 villes mauritaniennes –Nouakchott Nouadhibou et Zouérate-, par les expatriés. Aujourd’hui, des Mauritaniens s’initient à ce sport considéré encore comme un sport d’élite.

Pour vulgariser davantage ce sport, un tournoi a été organisé à Nouakchott à l’occasion des célébrations de la fête d’indépendance.
Ahmed ould Rajel, secrétaire général de la Fédération mauritanienne de tennis (FMT) décline les ambitions de l’institution «qui vise à atteindre le niveau sous-régional, régional et international».



Ce responsable explique par ailleurs que la Fédération mauritanienne de tennis offre actuellement des conditions permettant d’initier les enfants et les jeunes à la pratique de ce sport, pour le vulgariser au sein des franges les plus larges de la population.


LIRE AUSSI: Serena Wiliams souhaite organiser un tournoi de tennis féminin en Afrique


Mohamed M’Bareck, agent de la Société nationale industrielle et minière (SNIM), formateur qui officie actuellement à Zouerate, évoque «de bonnes perspectives de développement du tennis, compte tenu de l’important potentiel dont dispose le pays».

Pendant le tournoi du 28 novembre 2018, on a assisté à des duels intéressants. Des rencontres hautement disputées entre les grands champions nationaux de la trempe d’Omar Youbawo et Mainaba Sedigh, tous deux de Nouadhibou.

La métropole portuaire du Nord a raflé tous les titres dans les grandes catégories, imposant ainsi une suprématie incontestable.

Les enfants ont aussi joué leur partition pendant cette manifestation sportive.
Le 02/12/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya