Fermer

Vidéo. Visite d'Erdogan à Dakar: le patronat sénégalais, même pas peur

Mise à jour le 02/03/2018 à 19h48 Publié le 02/03/2018 à 17h37 Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cissé

#Economie
Visite d'Erdogan à Dakar: le patronat sénégalais, même pas peur
© Copyright : Le360: Malick Maram Ndiaye

#Sénégal : Le conseil d'affaires sénégalo-turc s'est réuni en marge de la visite de Recep Tayyip Erdogan à Dakar. Malgré une croissance importante des échanges, il est possible de les améliorer, surtout côté sénégalais.

Erdogan n'était pas venu au Sénégal uniquement pour remercier son "ami" Macky Sall d'avoir fermé les écoles turques appartenant au réseau de Fethullah Gülen, l'homme qui est accusé par Ankara d'avoir instigué la tentative de coup d'Etat de juillet 2016. Le président turc est à Dakar aussi pour faire des affaires. Avec le président sénégalais, il a coprésidé la réunion du club d'affaires sénégalo-turc d'investissement regroupant les patronats des deux pays. 



Au-delà des rendez-vous B to B qui ont eu lieu, les entrepreneurs des deux pays se sont penchés sur les moyens de développer le commerce entre les deux pays et de favoriser l'investissement. 


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie-Turquie: signature d'accords de coopération à l'issue de la visite d'Erdogan

Quand il s'agit d'échanges, le constat est que le potentiel reste sous-exploité. En effet, le commerce entre le Sénégal et la Turquie ne dépasse guère un volume de 250 millions de dollars par an. La Turquie n'est que le 7e fournisseur du pays de la Teranga, même si son rang s'est amélioré régulièrement au cours des cinq dernières années. En effet, les importations sénégalaises en provenance de Turquie sont passées de 75 milliards de francs CFA à 125 milliards entre 2012 et 2017. C'est ce qui a permis aux entreprises turques qui n'étaient que 9e fournisseurs de gagner deux rangs sur la liste des partenaires commerciaux du Sénégal. Mais peut mieux faire. 

Quant aux produits des entreprises sénégalaises, ils ne s'aventurent guère sur les bords du Bosphore. Résultat: le Sénégal ne parvient pas à vendre plus de 2,5 milliards de francs CFA à la Turquie. D'où l'appel du président Macky Sall au président turc, l'invitant à acheter l'arachide et les produits agricoles sénégalais. 
 
 

Le 02/03/2018 Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cissé