Fermer

Vidéos. Sénégal-Bénin: un quart de finale avant l'heure entre marabouts et féticheurs

Mise à jour le 10/07/2019 à 13h59 Publié le 10/07/2019 à 13h58 Par Ismail Traoré

#Sports
Vidéos. Sénégal-Bénin: le quart de finale se joue entre marabouts et féticheurs
© Copyright : DR

#Sénégal : Et si le premier quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations se jouait entre marabouts sénégalais et féticheurs béninois? Cela en a tout l'air d'en prendre le tour, à en croire ce que disent les internautes des deux pays, sur les réseaux sociaux.

Les vidéos pullulent sur le Web. Ici, un homme devant des idoles africaines, symbole du culte vaudou, menace les Lions de la Teranga de destruction mystique.

Là, un autre égrenant son chapelet, promet aux Lions de manger de l'écureuil au dîner de ce mercredi 10 juillet.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup prétendent que la victoire du Bénin face au Maroc tiendrait de forces occultes. Ils verraient dans la bague de Cebio Soukou, la clé de la défaite des Lions de l'Atlas face aux Ecureuils. En effet, lors de cette rencontre en huitième de finale, l'attaquant béninnois avait caché sa bague avec une bande adhésive de couleur noir, ce qui a empêché l'arbitre de s'en rendre compte. Quand au milieu du match, la bande s'est enlevée, le juge central a exigé qu'il l'enlève avant de lui donné un carton jaune. C'est suite à cette incident que lees béninois ouvriront le score. 

Il est évidemment raisonnable de se demander si ces prétendus maîtres des sciences occultes ne cherchent pas à profiter de l'évènement pour faire leur publicité. Après-tout, on a une chance sur deux de tomber juste en donnant un pronostic de victoire ou de défaite. 





Beaucoup sur le continent croient encore aux puissances occultes qui seraient capables de faire gagner un match ou d'aider à réussir dans la vie. 

Cependant, pour la plupart des personnes qui commentent de telles vidéos, ce n'est pas avec des incantations mystiques qu'on peut gagner une Coupe d'Afrique. Ils en veulent pour preuve le fait que le Bénin soit un haut-lieu du vaudou, religion africaine par excellence, qui s'est répandue au Brésil et dans les Antilles. Pourtant, c'est la première fois que le pays de Stéfane Sessegnon rejoignent les élminations directes du second tour. 


>>>LIRE AUSSI: CAN 2019: l'édition des surprises ou quand les outsiders sont les meilleurs

Au Sénégal également, les pratiques occultes sont une réalité du monde sportif. Si elles se font discrètes concernant le football, dans la lutte traditionnelle, premier sport au pays de la Teranga, les combats ne se font jamais sans qu'il n'y ait appel à des marabouts, des bouteurs et autres sociers. Ils sont tellement sollicités, que certains d'entre eux sont devenus de véritables stars. 

C'est le cas d'une certaine Selbé Ndom, une femme autoproclamée voyante, qui ne se prive jamais d'un petit pronostic lors des combats de lutte ou quand l'équipe nationale du Sénégal joue. Cette fois, elle affirme qui ce sera du gateau pour les Lions. Plus que quelques heures pour en avoir le coeur net. 

Le 10/07/2019 Par Ismail Traoré