Fermer
#Politique

Vidéo. Terrorisme: UEMOA veut s'attaquer de front à la question de la sécurité

Mise à jour le 29/10/2017 à 14h49 Publié le 28/10/2017 à 16h55 Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cissé

#Sénégal : Dakar a accueilli ce vendredi une réunion de l’UEMOA sur la politique de paix et de sécurité, sous la présidence du président sénégalais Macky Sall. Une coopération accrue entre l’UEMOA, la CEDEAO et le G5 Sahel est recommandée. Le président sénégalais qui préside ce Comité livre ses impressions.

Le Comité de haut niveau de l’UEMOA –Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) sur la mise en œuvre de la politique commune dans le domaine de la paix et de la sécurité s’est réuni le vendredi 27octobre à Dakar, au Sénégal, sous la présidence de Macky Sall.

Outre le président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Bouréima, plusieurs ministres des pays membres de l’organisation chargés des Affaires étrangères, de la Sécurité et des Finances, le gouverneur de la BCEAO –Banque centrale de l’organisation-et le président de la Banque ouest-africaine de développement –banque d’investissement de l’UEMOA- ont participé à cette journée.


LIRE AUSSI : Sahel. Terrorisme: un khalifat islamique à l'horizon 2025!


Les participants ont mis l’accent sur la nécessité d’accorder à la paix et à la sécurité un ordre de priorité élevé et une coopération accrue entre l’UEMOA, la CEDEAO, le G5 Sahel et l’autorité de développement intégré de la région Liptako-Gourma.

C’est en 2012 à Lomé (Togo) que les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA ont créé le Comité et confié la présidence de ses travaux au président du Sénégal Macky Sall.
Pour rappel, l’UEMOA est constitué de 8 pays: Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.


Le 28/10/2017 Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cissé

à lire aussi