Fermer

Youssou Ndour et El Anatsui lauréats 2017 du prix Praemium Imperiale

Mise à jour le 13/09/2017 à 14h34 Publié le 13/09/2017 à 14h33 Par Kofi Gabriel

#Culture
Youssou ndour et El Anatsui

El Anatsui, sculpteur ghanéen, et Youssou Ndour, musicien sénégalais.

© Copyright : DR

#Sénégal : Le chanteur sénégalais Youssou Ndour et le sculpteur ghanéen El Anatsui figurent parmi les lauréats 2017 du prix Praemium Imperiale. Cette distinction de la Japan Art Association est l’équivalent de Nobel des arts.

C’est une nouvelle et importante distinction qui s'ajoute aux nombreuses récompenses du célèbre chanteur sénégalais Youssou Ndour. Le musicien vient d’être proclamé lauréat 2017 du Praemium Imperiale. L’annonce a été faite le mardi à Paris en présence du leader du Super Etoile. Il s’agit d’une importante distinction, qui est l'équivalent japonais du Nobel des arts.

Cette nouvelle distinction sera décernée au chanteur le 18 octobre prochain à Tokyo, au Japon. Le prix lui sera remis par le Prince Hitachi, frère cadet de l’empereur du Japon.


LIRE AUSSI : Sénégal: Youssou Ndour et Akon, chanteurs, businessmen avertis et milliardaires


Pour rappel, le Praemium Imperiale est attribué depuis 1989 et récompense chaque année des artistes à l’œuvre accomplie dans divers domaines culturels: peinture, sculpture, musique, théâtre, cinéma et architecture.

Youssou Ndour est un auteur-compositeur. Issu d’une famille de griots, il a créé un son unique mêlant le Mbalax snégalais au jazz, à la soul et à la musique pop.

Agé de 57 ans, et malgré une une parenthèse consacrée à la politique et aux affaires, il a sorti l’an dernier son 34e album, intitulé «Africa Rekk». Il est le premier sénégalais lauréat du prix Praemium Imperiale.


LIRE AUSSI : Vidéo. Décès du sculpteur sénégalais Ousmane Sow


Outre Youssou Ndour, un autre africain a été distingué cette année. Il s’agit du sculpteur ghanéen El Anatsui. Célèbre pour ses tapisseries en métal, il est l’un des plus grands artistes africains en activité et dont les œuvres sont inspirées des traditions culturelles africaines.

El Anatsui est aussi le premier Ghanéen récompensé par la Japan Art Association.

Enfin, il faut souligner que ce prestigieux prix dont le Palmarès a été annoncé mardi à Paris, a été créé en 1988 par Japan Art Association. Chaque année 5 lauréats sont distingués et reçoivent chacun 15 millions de yens (environ 170 000 dollars).
Le 13/09/2017 Par Kofi Gabriel