Fermer

Sénégal: Macky Sall inaugure une nouvelle centrale solaire

Mise à jour le 03/11/2016 à 13h04 Publié le 03/11/2016 à 10h56 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
centrale solaire
© Copyright : DR

#Sénégal : A peine deux semaines après celle de Bokhol, le président sénégalais inaugure cet après-midi une nouvelle centrale solaire à Malicounda à Mbour d’une capacité de 22 MW et d’un coût de 22 milliards de FCFA. Une dizaine d'autres projets solaires sont en cours de réalisation ou programmés d'ici 2019.

Le Sénégal avance résolument vers le solaire. En effet, après celle de Bokhol (département de Dagana), le 22 octobre dernier, Macky Sall va inaugurer ce jeudi une autre centrale solaire à Malicounda dans le département de Mbour. D’une capacité de 22 MW pour un investissement de 22 milliards de FCFA, cette nouvelle centrale de 90.000 panneaux solaires sur une superficie de 100 hectares est le fruit d’un partenariat public-privé (PPP) entre la Société nationale d’électricité (Senelec) et la société italienne Solaria Group.

La centrale de Malicounda va injecter sa production annuelle de 36 GWh (soit la consommation d’environ 90.000 ménages) dans le réseau de la Senelec.

En plus de ces deux centrales solaires qui viennent d’être inaugurées successivement, une dizaine d’autres centrales photovoltaïques devraient voir le jour d’ici 2019. Il s’agit des centrales de Sinthiou Mékhé (29,5 MW), de Kahone (20 MW), de Médina Dakar (29 MW), de Diass (15 MW), Sakal (20 MW), ainsi que celles de Médina Gounass, Kidira, Djirnda et de Bétenti dans les Iles du Saloum. Ce qui permettrait au Sénégal de faire un grand pas vers le mix énergétique optimisé, l’option choisie par le gouvernement.
Le 03/11/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo