Fermer

Aérien: Air Sénégal SA décollera cette semaine sans la RAM

Mise à jour le 29/04/2018 à 11h20 Publié le 29/04/2018 à 10h54 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Air Sénégal S.A

Un appareil d'Air Sénégal S.A.

© Copyright : dr

#Sénégal : Air Sénégal SA qui n'a pas décollé lors de l'inauguration de l'aéroport international Blaise Diagne devrait prendre son envol dès cette semaine. C'est confirmé, la nouvelle compagnie prendra les airs sans la RAM.


Les vols domestiques d’Air Sénégal vont commencer la semaine prochaine. Les conditions de sécurité sont déjà réunies, la sûreté assurée et la certification acquise. Mais la nouvelle compagnie  va démarrer sans la Royal air Maroc (RAM). En effet, Dakar sera bientôt reliée aux autres régions du pays grâce à Air Sénégal SA. L’information a été donnée par Maïmouna Ndoye Seck, ministre des Transports aériens.

La nouvelle compagnie aérienne nationale du Sénégal va  prendre son envol. «Air Sénégal SA entamera ses activités dans les jours à venir, sûrement la semaine prochaine», assure Maïmouna Ndoye Seck, ministre des Transports aériens. Elle a révélé cette information en marge d’une  réunion des ministres chargés de l’aviation dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).


>>>LIRE AUSSI: Air Sénégal SA démarre ses activités la semaine prochaine

Expliquant le retard enregistré concernant le démarrage des activités d’Air Sénégal SA, Maimouna Ndoye Seck a évoqué «les conditions de sécurité, de sûreté et de certification de la compagnie qui ont pris le temps nécessaire. Mais là, tout est fin prêt pour le lancement des vols de la  nouvelle compagnie. En aviation, il faut absolument réunir toutes conditions pour démarrer les activités», a ajouté la ministre.

Négociations infructueuses


Le gouvernement du Sénégal a signé un contrat d’achat de deux avions de type ATR 72-600, d’une capacité de 68 et 78 places, le 20 juin dernier. Le montant de la transaction est estimé à 50 millions d’euros. Air Sénégal SA commencera par des vols domestiques, mais il entend s’ouvrir aux pays limitrophes. D’ici décembre 2018, les clients de la nouvelle compagnie pourront, par des vols moyen-courriers,  se rendre dans certains pays de la sous-région ouest-africaine.

Air Sénégal a donc mis un trait sur un éventuel partenariat avec la Royal Air Maroc malgré d'intenses négociations des responsables de cette compagnie avec les autorités sénégalaises. La décision du Sénégal de ne pas s'associer à la RAM s'explique sans doute par l'expérience tirée de leur compagnonnage dans les années 2000. La RAM, rappelle-t-on, détenait 51% d’Air Sénégal International (ASI) compagnie sur les cendres de laquelle fut constituée Sénégal Air qui disparut peu de temps après. L'association n'avait donc pas été fructueuse. 


Le 29/04/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé