Fermer

Air Sénégal SA se lance à la conquête de la Cedeao

Mise à jour le 08/10/2018 à 00h29 Publié le 07/10/2018 à 12h16 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Air Sénégal S.A

Un appareil d'Air Sénégal S.A.

© Copyright : dr

#Sénégal : A partir de Dakar, il sera possible de joindre Abidjan, Cotonou, Bissau, Banjul, Praia, Conakry, Bamako et Ouagadougou, à bord d’un vol d’Air Sénégal SA. La nouvelle compagnie nationale sénégalaise annonce l’ouverture de ces lignes sous-régionales au cours des deux prochains mois.

Après avoir annoncé la reprise des vols Dakar-Paris-Dakar à partir de février 2019, Air Sénégal SA se lance à la conquête de la sous-région ouest-africaine. Ainsi, au cours des deux prochains mois, il sera possible, au départ de Dakar, de rallier Abidjan, Cotonou, Bissau, Banjul, Praia, Conakry, Bamako et Ouagadougou.

Ce décollage d’Air Sénégal SA vers les capitales ouest-africaines se fera toutefois par étapes. Dans un premier temps, la nouvelle compagnie nationale sénégalaise va lancer des dessertes quotidiennes vers Abidjan et Cotonou. Ces vols se feront à bord d’un Airbus A319 d’une capacité de 120 sièges.

Selon la direction de la compagnie, cet Airbus, reçu au début de ce mois d’octobre, «appartient au loueur d’avions Avolon (du conglomérat chinois HNA)».


LIRE AUSSI: Air Sénégal signe une commande ferme pour 2 appareils A330neo


Au cours de cette même période, les vols Dakar-Banjul et Dakar-Praia seront assurés par les 2 ATR600 d'Air Sénégal acquis par la compagnie avant le démarrage de ses activités.

La compagnie attend également la livraison d’un second Airbus A319 à la fin de ce mois d’octobre 2018. Cet appareil viendra renforcer la flotte d’Air Sénégal et permettra à la compagnie de densifier progressivement son réseau vers Conakry, Bamako et Ouagadougou. 

A rappeler que la nouvelle compagnie nationale, Air Sénégal SA, avait annoncé, pour février 2019, la reprise de 7 vols hebdomadaire Dakar-Paris-Dakar. Cette desserte avait été cédée à la compagnie française Corsair depuis la faillite de la compagnie Sénégal Airlines, en avril 2016. La direction de l’Aviation civile sénégalaise avait tout récemment notifié à Corsair que son autorisation allait prendre fin le 31 janvier 2019.


Le 07/10/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé