Fermer

Sénégal: Macky Sall suspend les ouvertures de magasins Auchan

Mise à jour le 19/10/2018 à 11h15 Publié le 19/10/2018 à 11h11 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Le groupe Français Auchan

Le groupe Français Auchan

© Copyright : dr

#Sénégal : Le président Macky Sall vient de trouver une solution provisoire au différend entre les l’Unacois et Auchan. Toute nouvelle ouverture de magasin appartenant au groupe français sera désormais interdite jusqu’à l’adoption d’une loi réglementant le secteur de la grande distribution.

La guerre qui s’est déclarée entre le groupe français Auchan et l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois) vient de connaitre un tournant. Au cours d’une audience accordée à ces derniers, le président Macky Sall a donné ses instructions au Premier ministre, Mahammad Boune Abdallah Dione, et au ministre du Commerce, du secteur informel, de la consommation, de la promotion des produits locaux et des PME, Alioune Sarr, de suspendre toute ouverture de grande surface. En clair, l'enseigne française Auchan est visée. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: Auchan divise les organisations consuméristes

Cette décision de Macky Sall, qui sera de rigueur jusqu’à la mise en place d’une réglementation sur la grande distribution, a été très appréciée par les commerçants affiliés à l’Unacois. «Nous pensons qu’il (Macky Sall, ndlr) a bien compris. Il a surtout compris l’urgence liée a règlementer dans les meilleurs délais cette concurrence qu’on a qualifiée d’inopportune, d’illégale et d’inappropriée. Une compétition doit s’organiser entre acteurs d’une même catégorie. Les grandes surfaces doivent concourir entre elle », a soutenu Ousmane Ndiaye, directeur exécutif de l’Unacois, dans le journal Les Echos.

Pour rappel, l’Unacois toujours déploré la concurrence que leur mène le Groupe français Auchan. Les commerçants sénégalais ont même déroulé un plan d’action. D’ailleurs, Jappo, le nom wolof de l'Unacois, avait décrété le 10 octobre dernier, une journée morte avec la fermeture de tous les marchés et centre commerciaux du pays.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: les commerçants se mobilisent contre le groupe français Auchan

Ce mardi 16 octobre 2018, les membres de Jappo ont organisé un grand rassemblement à la Place de l’Obélisque à Dakar. L’occasion pour Madické Diagne, porte-parole et représentant des commerçants de la ville de Mbour, de demander un accompagnement des autorités administratives et gouvernementales pour contenir l’avancée d’Auchan au Sénégal. « Nous ne pouvons plus reculer car nous sommes au pied du mur », a-t-il déclaré.

Cependant, beaucoup estiment que cette mesure arrive bien tardivement puisqu'Auchan s'est déjà largement déployé dans la plupart des villes du pays, avec plusieurs ouvertures dans les plus importantes localités. Cette décision de Macky Sall, qui intervient 4 mois à peine avant les échéances de la présidentielle de février 2019, semble donc avoir d'évidentes visées électoraliste.

 

Le 19/10/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi