Fermer

Sénégal-Israël: la fin d'une brouille diplomatique

Mise à jour le 06/06/2017 à 10h16 Publié le 06/06/2017 à 08h21 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Macky Sall et Benjamin Netanyahu font la paix des brave

Macky Sall et Benjamin Netanyahu font la paix des brave

© Copyright : DR/

#Sénégal : Macky Sall et Benyamin Netanyahou annoncent la fin de près de 6 mois de crise entre le Sénégal et Israël. Le chef de l’Etat sénégalais et le Premier ministre israélien ont profité de la tenue du 51e sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO pour normaliser leurs relations.

Benyamin Netanyahou a profité de sa présence à Monrovia ce dimanche 4 juin, pour s’approcher du président Macky Sall. Le Premier ministre israélien était invité comme observateur au 51e sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui se tenait samedi 3 et dimanche 4 juin à Monrovia, la capitale du Libéria.

Selon le communiqué conjoint sorti à l’issue de la rencontre des deux dirigeants, il a été décidé «du retour prochain, de l’ambassadeur de la République d’Israël à Dakar».

La coopération entre le Sénégal et Israël, gelée au lendemain du vote de la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies, interdisant l’occupation israélienne en Cisjordanie, va ainsi être «relancée et renforcée», lit-on aussi dans le communiqué.

Le Premier ministre israélien invite également Mankeur Ndiaye, «le ministre sénégalais des Affaires étrangères à effectuer prochainement une visite en Israël». Cette visite programmée du ministre sénégalais des Affaires étrangères en Israël va certainement signer le renouveau des relations entre les deux pays.

Pour sa part, le président Macky Sall a bien accueilli les efforts entrepris par Benyamin Netanyahou et qui vont dans le sens de la normalisation de la relation entre les deux pays.


LIRE AUSSI : Relations diplomatiques Sénégal-Israël: Netanyahou indécis sur la rupture définitive


Notons également qu’à la fin du sommet de la CEDEAO, le Sénégal a pris bonne note de la volonté de l’Etat d’Israël de devenir observateur permanent  de l’Organisation économique sous-régionale.

Apprécié par le président Macky Sall, l'ensemble des mesures prises par Benyamin Netanyahou met donc fin à la crise entre les deux pays qui aura duré près de six mois.

Pour rappel, suite au vote de la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies, invalidant la colonisation israélienne en Cisjordanie et dans les territoires palestiniens occupés, le Premier ministre israélien avait rompu les relations de son pays avec le Sénégal. Dans une colère noire, Benyamin Netanyahou protestait ainsi contre le fait que le Sénégal ait porté une telle résolution au Conseil de Sécurité des Nations unies.

L’ambassadeur de la République d’Israël à Dakar avait été rappelé et la visite programmée de Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des Affaires étrangères en Israël avait été annulée par le régime israélien.

Mais en pays souverain, le Sénégal avait campé sur sa position. Et, moins d’un mois après, le ministre palestinien de l’Education et de l’enseignement supérieur, avait été invité par le professeur Mary Teuw Niane, ministre sénégalais de l’Enseignement supérieur et de la formation professionnelle.

Le 06/06/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi