Fermer

Fraude au passeport diplomatique: l’UE veut exiger le visa Schengen aux diplomates sénégalais

Mise à jour le 25/07/2018 à 01h01 Publié le 24/07/2018 à 09h35 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Visa Schengen

Visa Schengen

© Copyright : dr

#Sénégal : L’Union européenne veut mettre fin au désordre causé par les passeports diplomatiques distribués au Sénégal à tort et à travers. L’Espagne oppose son veto et sauve les officiels sénégalais en partance vers l’espace Schengen.


Les Sénégalais détenteurs de passeports diplomatiques peuvent remercier l’Espagne qui a refusé qu’on leur impose un visa pour fouler l’espace Schengen. En effet, à l’instar des Etats-Unis, les pays de l’Union européenne, y compris la France, voulaient adopter cette nouvelle mesure de restriction pour limiter les nombreuses entrées de faux «officiels» sénégalais en Europe. Mais les parlementaires espagnols ont opposé leur veto au moment de la présentation de ce projet pour adoption au parlement de Strasbourg.


>>>LIRE AUSSI: Passeports diplomatiques: les États-Unis invitent le Sénégal à être plus regardant

Le Parlement européen basé à Strasbourg avait été saisi pour adopter une mesure de restriction afin de mieux identifier les Sénégalais détenteurs des passeports diplomatiques. Car, la police des airs et des frontières (Paf) de plusieurs pays de l’Union européenne avait signalé l’arrivée quotidienne de familles entières de Sénégalais dont tous les membres étaient détendeurs de passeports diplomatiques. Pire encore, il arrive que des commerçants, des animateurs de radios, des élèves, des tailleurs et même des personnes ne sachant ni lire ni écrire, se présentent dans un aéroport européen avec ce fameux document de voyage. Les députés italiens au parlement de l’UE étaient intraitables sur cette restriction car, selon eux, «seuls les officiels sont habilités à voyager avec un passeport diplomatique».


Les avertissements de l’Administration américaine


L’administration américaine avait, elle aussi, adopté des mesures de restriction sur les passeports diplomatiques sénégalais. En effet, de nombreuses plaintes contre des Sénégalais détenteurs de ces passeports avaient été déposées par des hôpitaux et des cliniques américains. D’après ces plaintes, ces Sénégalais se faisaient soigner et quittaient les structures de santé américaines sans payer.


>>>LIRE AUSSI: Gambie: retrait des passeports diplomatiques à l'ex-président Jammeh et proches

Le département d’Etat américain avait ainsi mené une étude sur certains proches de diplomates sénégalais auteurs de ces faits. Et le rapport avait révélé que «des épouses et des enfants de diplomates, titulaires de passeports diplomatiques africains (sénégalais), laissent les soins et consultations impayés dans les structures de santé américaines».

Pour remédier à cette situation, les autorités américaines avaient invité leurs homologues  sénégalais à être plus attentives et vigilantes dans la délivrance de ces documents de voyage. Et «si rien n’est fait au niveau des autorités sénégalaises, nous serons obligés de refuser l’entrée dans le territoire des Etats-Unis, à tout Sénégalais détenteur de passeport diplomatique», avaient-t-elles averti.

Le 24/07/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé