Fermer

Etats-Unis: les Panama Papers enfoncent Gadio, l'ancien MAE du Sénégal

Mise à jour le 30/07/2018 à 17h48 Publié le 30/07/2018 à 17h46 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
cheikh tidiane gadio

Cheikh Tidiane Gadio.

#Sénégal : 400.000 dollars auraient été virés par des sociétés appartenant au Chinois Patrick Ho vers un compte ouvert au nom de Cheikh Tidiane Gadio. Ces transactions présumées viennent compliquer la situation de l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, cité dans une affaire de corruption.


Des faits nouveaux viennent accabler Cheikh Tidiane Gadio. L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, accusé de corruption et placé en résidence surveillée aux Etats-Unis, aurait reçu des virements estimés à 400.000 dollars (environ 200 millions de francs Cfa), venant des sociétés Queensmart et Beauty Connection. Selon le quotidien français Libération, la justice américaine aurait découvert que ces deux sociétés appartiennent à Patrick Ho, co-accusé de Cheikh Tidiane Gadio dans une affaire de corruption de certains dirigeants africains. L’homme d’affaires chinois, Patrick Ho, aurait acquis ces deux sociétés par l’intermédiaire du cabinet Mossack Fonseca, qui est au cœur des Panama Papers.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal-USA: Gadio, ex-ministre des Affaires étrangères, veut négocier avec la justice américaine


Le co-accusé de l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise se serait servi des sociétés en question pour corrompre certains chefs d’Etat et de gouvernement africains. En 2016, près de 20 millions d’euros (14 milliards de francs Cfa) auraient transité par les comptes de Queensmart et Beauty Connection et seraient destinés à «de mystérieux bénéficiaires dont la plupart se trouvent sur le continent africain», révèle le journal Libération. Le nom de Patrick Ho était aussi lié à d’autres entreprises qui se trouvent aux Bahamas et à Jersey. Elles auraient servi d’écran pour le virement des 400.000 dollars dans les comptes appartenant à Cheikh Tidiane Gadio, domiciliés dans des banques à Dubaï.

Pour rappel, Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères sous Abdoulaye Wade, a été arrêté en novembre 2017. Son co-accusé d’origine chinoise serait passé par lui pour soudoyer le Président Idriss Déby, dans l’achat de blocs pétroliers tchadiens. En attente de son procès, l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise est actuellement maintenu en résidence dans le Maryland aux Etats-Unis.


Le 30/07/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé