Fermer

Sénégal. Forum international de Dakar: développement durable, cybersécurité et G5 Sahel au menu

Mise à jour le 05/11/2018 à 11h57 Publié le 05/11/2018 à 11h53 Par Kofi Gabriel

#Politique
Forum international de Dakar
© Copyright : DR

#Sénégal : Dakar, la capitale du Sénégal abrite ces 5 et 6 novembre le 5e Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. La coopération, le développement durable au Sahel et la cybersécurité sont au menu. Actualité oblige, la Force G5 Sahel et son financement seront aussi débattus.

La 5e édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’ouvre ce lundi matin à Dakar. Plusieurs sujets seront débattus lors de ce forum.

Ainsi, les débats vont se focaliser sur trois thèmes principaux: la protection des droits et des libertés dans le contexte de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, la coopération internationale pour une paix durable, les partenariats multilatéraux en matière de renseignement et la lutte contre le cyberterrorisme.

Le développement doit être au cœur du règlement de l’insécurité au Sahel. L’échec militaire pour ramener la paix et la sécurité au Sahel montre que l’option tout-sécuritaire est insuffisante pour stabiliser la région et mettre en place une sortie de crise durable.


LIRE AUSSI: Macky Sall invite IBK au 3e forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique


Au delà de ces thèmes, les participants ne peuvent ignorer la réalité régionale, notamment l’insécurité grandissante au Sahel. Ainsi, les enjeux sécuritaire dans la région et surtout la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso et au Mali sera débattue.

«Le Sahel et l’Afrique centrale sont aujourd’hui les deux maillons faibles en termes de paix et de sécurité, alors que la situation semble s’être nettement améliorée en Afrique orientale, voire dans la région de la Corne de l’Afrique (…) Dans ce contexte, l’un des grands enjeux de ce Forum sera de s’assurer que la communauté internationale prenne toute sa part dans le financement de la lutte contre le terrorisme et que cela ne soit pas uniquement le fardeau de la France», a souligné Jakkie Cilliers, de l'Institut d’études de sécurité (ISS), un think tank sud-africain, partenaire du Forum de Dakar.


LIRE AUSSI: Sénégal. Forum sur la sécurité et la paix: le financement du G5 Sahel s'invite au menu


Il sera ainsi surtout question de l’opérationnalisation de la Force G5 Sahel, dont le redéploiement est retardé par l’épineux problème de son financement.

Le Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité est organisé et financé par la Direction générale des relations internationales et stratégiques (DGRIS), du ministère français des Armées, en collaboration avec le Sénégal. Il a pour objectif de permettre aux décideurs africains et leurs partenaires d’échanger sur des thèmes liés à la paix et à la sécurité dans le continent.

Sa première édition s’est déroulée en 2014 et à chaque fois, ce rassemblement réunit plus de 500 participants venus du monde entier, dont des chefs d’Etat, des acteurs régionaux et internationaux, des autorités politiques, des forces de défense et de sécurité, des experts et des universitaires, des diplomates et des représentants d'organisations internationales, sans compter les membres de la société civile des pays participants. 
Le 05/11/2018 Par Kofi Gabriel