Fermer

Sénégal. PSE: 14 milliards de dollars de financement obtenus pour la phase II

Mise à jour le 18/12/2018 à 20h28 Publié le 18/12/2018 à 05h16 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
dollars
© Copyright : DR

#Sénégal : Pour 2.850 milliards de FCFA sollicités, le Sénégal a recueilli 7.356 milliards de Francs CFA à l'issue de sa rencontre avec les partenaires techniques et financiers, lundi à Paris, dans le cadre du financement de la phase II du Plan Sénégal Emergent (PSE).

Selon Louise Cord, Directrice des opérations de la Banque mondiale au Sénégal, le Sénégal a recueilli 7.356 milliards de Francs CFA à l'issue de sa rencontre avec les partenaires techniques et financiers, lundi 16 décembre 2018 à Paris.

Un montant qui va au-delà des objectifs initiaux du gouvernement sénégalais qui ambitionnait de lever 2.850 milliards de FCFA pour compléter le financement de son Plan d’actions prioritaires (PAP) 2019-2023, souligne l’agence de presse sénégalaise (APS).


LIRE AUSSI: Vidéo. Grand format: Abdoul Aziz Tall dit tout sur les 3 ans du Plan Sénégal Emergent (PSE)


Après l’annonce de la mobilisation de ce montant, le chef de l’Etat sénégalais a promis que "le Sénégal va utiliser encore cette fois-ci de façon efficace et efficiente ces ressources".

Il a précisé qu’elles seront utilisées "dans le cadre de l’accélération de notre émergence", soulignant que le Sénégal, qui s’est montré "digne de la confiance des partenaires", le sera davantage encore cette fois-ci.

Le coût global du PAP, qui va marquer le début de la mise en oeuvre de la deuxième phase du PSE, est de 14.098 milliards francs CFA.


LIRE AUSSI: 132 milliards de francs cfa de la BID pour deux projets majeurs du PSE


Le gouvernement sénégalais est déjà parvenu à mobiliser 9.414 milliards de francs CFA. A Paris, il était à la recherche de 2.850 milliards. Un montant de 1.834 milliards était aussi attendu du secteur privé, selon une source proche du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

Le PAP a été élaboré dans le souci d’assurer "une consolidation des progrès enregistrés" avec la première phase du PSE. Il "se base sur une analyse des meilleures pratiques tant au niveau national que mondial en termes de transformation structurelle de l’économie et de croissance".
Le 18/12/2018 Par Le360 Afrique - MAP