Fermer

Coronavirus. Sénégal: Hajj 2020 annulé, écoles fermées, manifestations suspendues

Mise à jour le 14/03/2020 à 18h31 Publié le 14/03/2020 à 18h30 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Sénégal. Coronavirus: une biotech dakaroise met en place des kits de dépistage en 10 mn

Aéroport d'Accra.

© Copyright : DR

#Sénégal : Les Sénégalais ne prendront pas part au pèlerinage 2020 à la Mecque à cause de la pandémie de coronavirus. Le président Macky Sall a également décidé d’annuler toutes les manifestations publiques, mais également de fermer toutes les écoles et universités du pays.


Hier, vendredi 13 mars, le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Amadou Bâ, a tenu une conférence de presse en présence de son homologue de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye et de l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie saoudite, Abdullah Ahmad Al Abdan. Sur un ton grave, il a rappelé le contexte actuel qui appelle à la prudence et à la prise de décisions fortes pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

"Il ne sera pas possible à nos compatriotes et pour les fidèles des autres pays, d’effectuer la Oumrah et d’aller en Arabie Saoudite pendant le ramadan, qui débutera en fin avril", a déclaré Amadou Bâ.


>>>LIRE AUSSI: Coronavirus: le Sénégal devient le troisième pays le plus touché en Afrique

Selon lui, "une note verbale a été transmise au gouvernement du Sénégal dans le sens de bien vouloir surseoir à tout engagement concernant l’organisation du pèlerinage 2020, jusqu’à ce que la trajectoire du Covid-19 soit appréhendée".

Cela signifie que l’Arabie saoudite demande aux pays qui envoient des pèlerins à la Mecque, de "suspendre toute opération préparatoire, notamment celles financières, les locations de moyens de transport, les réservations, les contrats avec les restaurations et autres..."

Le gouvernement du Sénégal, après avoir reçu cette note, a immédiatement instruit la délégation au pèlerinage, de se conformer à la demande de l’Arabie saoudite.


>>>LIRE AUSSI: Afrique. Coronavirus: un bilan qui s'alourdit et des mesures de plus en plus radicales

Par ailleurs, à l’issue d’un conseil des ministres ce samedi 14 mars, le président Macky Sall a pris une série de mesures fortes qui comprend notamment l’interdiction des manifestations publiques pour une durée de 30 jours.


Voici les principales décisions de ce conseil des ministres


1 –Interdiction de plus de 30 jours de manifestations publiques

2 –Suppression temporaire de l’accueil de bateaux de croisière

3 –Renforcement du contrôle sanitaire au niveau des frontières terrestres et aériennes

4 –Suspension, à partir du 16 mars, de tout enseignement universitaire, secondaire, primaire, maternel… pour 3 semaines

5 –Renforcement du personnel de santé

6 –Suspension des formalités liées au Hadj et pèlerinages année 2020

7 –Le 4 avril, la cérémonie de la fête de l'indépendance se tiendra au palais de la République
Le 14/03/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé