Fermer

Sénégal. Coronavirus: le Covid-19 réussit là où le dialogue national a échoué

Mise à jour le 29/03/2020 à 10h59 Publié le 29/03/2020 à 10h56 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
MAcky Sall et Khalifa Sall

MAcky Sall et Khalifa Sall

© Copyright : DR

#Sénégal : Fait historique au Sénégal, le président Macky Sall a reçu en audience les principaux responsables de l’opposition sénégalaise. Parmi ceux-ci Idrissa Seck et Ousmane Sonko, qui n'avaient pas reconnu sa victoire lors de la présidentielle de 2019 et refusé le dialogue national.

L’élan de solidarité autour du président Macky Sall ne cesse de croitre depuis l’apparition du premier cas de Covid19 au Sénégal. Ce mercredi 24 mars, il a reçu à tour de rôle Idrissa Seck, Khalifa Sall, Ousmane Sonko et plusieurs autres responsables politiques.

Premier reçu par son adversaire de toujours, Idrissa Seck a, à sa sortie d’audience au palais de la République, expliqué les raisons de sa présence. Après avoir félicité le président Macky Sall pour les mesures d’urgence prises, Idrissa Seck a précisé que sa présence montre son adhésion totale auprès du président Macky Sall pour combattre le coronavirus. Et Idrissa Seck d’appeler à l’union sacrée autour du président pour vaincre le virus.

Le président du parti Rewmi a invité les Sénégalais à se mobiliser comme un seul homme pour se battre ensemble et respecter les consignes sanitaires. Il a appelé l’Assemblée nationale à voter la loi proposée par le président et qui lui confère plus de pouvoir.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali. Terrorisme: faut-il accepter la condition préalable imposée par les groupes djihadistes au dialogue?

Il a salué les mesures prises par le chef de l’État pour venir en aide aux Sénégalais de l’extérieur. Il a indiqué que pour le moment, le coronavirus n’a pas de vaccin ni de médicaments, et qu'il faut donc respecter strictement les mesures d’hygiène et être discipliné pour éviter ce qui se passe dans d'autres pays comme l'Italie.

Reçu à son tour, le président du parti Pastef-Les Patriotes, est revenu largement sur son entretien avec le président Macky Sall. Ousmane Sonko s’est expliqué sur les raisons de sa présence en disant que quand le pays a besoin de ses fils, il faut avoir un esprit de dépassement et transcender les rivalités politiques pour répondre à l’appel. 

Il est revenu aussi sur le contenu de son entretien avec le président Macky Sall, surtout sur l’enveloppe des 1.000 milliards annoncés par le chef de l’Etat. Ousmane Sonko a précisé qu’il était venu avec plusieurs questions, auxquelles le président Macky Sall a tenu à répondre. Il a fait part de ses inquiétudes sur la provenance des 1000 milliards, mais aussi sur leur utilisation. 
Il a indiqué par ailleurs que les mesures prises sur la fiscalité ne sont pas rassurantes et ne le satisfont pas. Il est aussi revenu sur les 50 milliards destinés aux Sénégalais jugeant que c’était peu. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Coronavirus: Macky Sall gracie 2036 détenus

Néanmoins, Ousmane Sonko a salué les mesures prises par Macky Sall, qui veut un consensus dans la gestion de la crise. Il a appelé les Sénégalais à respecter les mesures d’hygiène et à suivre les recommandations des médecins qu’il a félicités au passage.
Il a indiqué également être venu avec des propositions qu’il a faites au président Macky Sall pour lutter efficacement contre le coronavirus, en attendant la déclinaison des mesures qui ne sont pour le moment que des annonces. 

Autre personnalité reçue par le président Macky Sall et pas des moindres, l’ancien maire de Dakar. Khalifa Sall, qui s’est prononcé sur le coronavirus à sa sortie d’audience. Il a d’abord dit sa compassion aux Sénégalais infectés par le virus, mais aussi aux Sénégalais de l’extérieur. Il a ensuite félicité le président Macky Sall et son gouvernement pour les mesures prises pour combattre le coronavirus, mais aussi l'a assuré de son soutien et celui de ses partisans.

Khalifa Sall n’a pas manqué de dire que ce combat est national et que tous les fils du Sénégal doivent s’unir et se battre comme un seul homme auprès du président Macky Sall. Il a appelé les Sénégalais à respecter scrupuleusement les consignes sanitaires et d’écouter les médecins.
Le 29/03/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé