Fermer

Vidéos. Sénégal: l’opposant Ousmane Sonko refuse de répondre à la justice et accuse Macky Sall

Mise à jour le 26/02/2021 à 09h18 Publié le 26/02/2021 à 09h15 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Ousmane Sonko

Ousmane Sonko

© Copyright : dr

#Sénégal : Ousmane Sonko ne déferrera pas à la convocation de la section de recherches de la gendarmerie, même après la levée de son immunité parlementaire. Il a évoquer son droit constitutionnel à résister face à l'oppression en expliquant que "l'indignation seule ne suffit pas à vaincre l'injustice".


Face à la presse, le député Ousmane Sonko a été clair, il n’ira pas déferrer à sa convocation même après la levée de son immunité parlementaire sur laquelle le Parlement doit ce pencher aujourd'hui vendredi 26 février. Selon lui, la procédure a été bâclée et ses droits ont été violés.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Victime de cabale, l'opposant, Ousmane Sonko, massivement soutenu par l'opinion

Ousmane Sonko, qui promet d’apporter une riposte à la mesure de l’attaque qu’il subit, invite le peuple à se mobiliser et demande à l'ensemble des Sénégalais d'évoquer son droit individuel et constitutionnel à résister face à l'oppression.



Une femme, qui affirme avoir elle-même organisé le dernier viol dont elle serait victime pour avoir des preuves contre Ousmane Sonko, a déposé une plainte, le 3 février, contre le chef de l'opposition sénégalaise. Sauf que les témoins qui étaient présents dans le domicile où les faits se seraient déroulés ont tous affirmé n'avoir rien entendu pour confirmer les accusations. Mieux, l'une des masseuses a même été priée par celle qui se dit victime de viols répétitifs de sortir de la salle.

Le leader des Patriotes dénonce un complot ourdi au plus haut sommet de l'Etat pour se débarrasser de lui. Il accuse le Président sénégalais Macky Sall d’être derrière et l’invite à avoir le courage de ce projet de liquidation d'un adversaire au lieu de le confier à ses sous-fifres. Il appelle à la résistance faisant savoir qu’il ne se laissera pas abattra sans résister.

En tout cas, les miliants de Pastef ainsi que beaucoup de Sénégalais allergiques à toute forme d'injustice sont acquis à la cause de cet homme politique à l'ascension fulgurante.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal: après la convocation de l’opposant Ousmane Sonko, ses partisans mettent Dakar à sac

Pour l'heure, c'est le calme qui précède la tempête, mais le pays pourrait se diriger vers des heures sombres avec la levée de l’immunité parlementaire du député en séance plénière à l’Assemblée nationale. Ce qui risque d’arriver, c’est que la gendarmerie se présentera chez lui pour le cueillir, ce qui entrainera sans aucun doute une résistance qui risque de plonger le pays dans des troubles.




Hier jeudi 25 février, la sécurité de Ousmane Sonko a interpellé des barbouzes qui étaient postées dans une camionnette depuis plusieurs jours avec un matériel sophistiqué d'écoute et d'interception de communication. Lors de sa conférence de presse, l’opposant a expliqué que les faits ont été constatés par voie d'huissier et qu'une plainte sera déposée pour violation de la vie privée.

Ousmane Sonko, qui dit craindre pour sa sécurité, fait savoir qu’il est en parfaite santé. 

Le 26/02/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé