Fermer

Sénégal. Traitement du cancer: les deux premiers appareils de radiothérapie arrivent enfin

Mise à jour le 28/06/2017 à 12h39 Publié le 28/06/2017 à 12h37 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
La radiothérapie peut désormais reprendre pour les malades du cancer

La radiothérapie peut désormais reprendre pour les malades du cancer

© Copyright : DR/

#Sénégal : Après plus de 6 mois d’attente, les deux appareils de radiothérapie sont enfin arrivés à Dakar. L’espoir commence à renaître chez les malades du cancer au Sénégal. Il était temps.

Selon le ministère de la Santé et de l’action sociale, pour une meilleure prise en charge des malades, d’ici la fin de l’année, "deux autres appareils sont en cours d’acquisition. L’une de ces machines sera installée à l’hôpital Arsitide le Dantec et l’autre destinée au privé".

Le calvaire des malades du cancer pourrait ainsi prendre fin. Depuis la panne, en janvier 2017, de la seule machine de radiothérapie disponible à l’hôpital Aristide le Dantec, les Sénégalais atteints de cancer ne pouvaient plus se faire suivre dans les services d’oncologie des hôpitaux sénégalais. Ils étaient obligés de se rendre dans des pays comme le Maroc pour se faire traiter.

A cause du coût du transport et du traitement, l’Etat du Sénégal avait pris en charge l’évacuation, le traitement et l’hospitalisation de certains malades au Maroc. Ces quelques malades qui allaient dans ce pays pour une radiothérapie étaient sélectionnés à la suite d’un examen de leur dossier par un comité scientifique.

Au cours de son entretien avec la presse, jeudi 22 juin, Awa Marie Coll Seck, le ministre de la Santé et de l’action sociale, avait annoncé l’achat par l’Etat du Sénégal de deux appareils de radiothérapie qui avaient été embarqués et convoyés vers Dakar. Pour le moment, des vérifications sont en train d’être faites sur le bon fonctionnement des deux appareils.


LIRE AUSSI : Sénégal: l'Etat évacue à sa charge les malades du cancer vers le Maroc pour radiothérapie

D’après les chiffres publiés par le ministère de la Santé, "7.000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année au Sénégal".

Malheureusement, seuls 70 d’entre eux ont eu la chance d’être évacués au Maroc pour être traités.

L’acquisition effective de ces deux appareils de radiothérapie et de deux autres qui seront livrés courant 2017 pourrait soulager les malades du cancer au Sénégal.

Reste qu'acquérir un appareil aussi sophistiqué et coûteux est une chose, l'entretenir en est une autre. Sans un entretien continu en collaboration avec les meilleures entreprises et des experts en la matière, on risque de rencontrer les mêmes problèmes que précédemment dans l’avenir. Il incombe ainsi à l’Etat et au ministère de la Santé la mission de veiller à l’entretien technique de ces machines de dernière génération.

Enfin, face au coût élevé du traitement par radiothérapie au Sénégal, et partant du fait que la plupart des malades du cancer ne disposent pas de moyens financiers nécessaires pour supporter certaines factures très élevées, l'Etat doit aussi subventionner les frais pour les familles les plus démunies. 


Le 28/06/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé