Fermer

Sénégal: attention danger, Dakar produit 100.000 tonnes de déchets plastiques par an

Mise à jour le 07/06/2018 à 15h39 Publié le 07/06/2018 à 15h37 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Déchets plastiques
© Copyright : DR

#Sénégal : Dakar croule sous le poids des ordures. Près de 100.000 tonnes de déchets plastiques sont déversées chaque année dans les rues de la capitale sénégalaise. Un véritable fléau à combattre.

La gestion des ordures demeure un véritable casse-tête à Dakar. Au moment où les défis environnementaux sont devenus une priorité dans toutes les villes du monde, la capitale sénégalaise a du mal à contenir la propagation des déchets plastiques. Ce phénomène constitue aujourd’hui une véritable «bombe écologique» prête à exploser, à tout moment, aux yeux des autorités en charge de la protection de l’environnement.

«Dakar est assise sur une véritable bombe écologique». Le ministre de l’Environnement et du développement durable (Medd), Mame Thierno Dieng, a saisi l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, mardi 5 juin, pour lancer l’alerte. «La région de Dakar produit 99.700 tonnes de déchets plastiques par an. En moyenne, 1.500 tonnes de déchets solides sont collectées par jour, à Dakar. On note également une augmentation relative de près de 15% de déchets plastiques en 15 ans, due à notre nouveau mode de consommation», a souligné Mame Thierni Dieng.


LIRE AUSSI: Les Etats-Unis s'impliquent dans la gestion des déchets de Conakry


Le Sénégal, qui célébrait pour la 46e fois la Journée mondiale de l’environnement, avait choisi cette année la ville sainte de Tivaouane comme centre de la manifestatio.  Avec le thème 2018, «combattre la pollution plastique», la communauté internationale a voulu mettre l’accent sur le danger potentiel que représente la propagation à grande échelle, des déchets plastiques dans tous les écosystèmes. «Une estimation indique qu’à l’heure actuelle 1.800 milliards de déchets plastiques polluent les océans», a précisé le ministre. Et le plus inquiétant selon lui est que «ce nombre augmente sans cesse».

5 millions de déchets plastiques par jour

En moyenne, 5 millions de sachets plastiques sont utilisés tous les jours par les ménages sénégalais. Cette précision a été faite par Seynabou Gaye Touré, présidente du Conseil départemental de Tivaouane. Environ, 70.000 tonnes de déchets plastiques existent actuellement au Sénégal. Et leur importance varie selon les habitudes de consommation et les poids démographiques.


LIRE AUSSI: Ozone Mali améliore la collecte et la gestion des déchets de Bamako


Toutefois, le constat dans toutes les localités du pays est que les dépôts sauvages d’ordures se multiplient de jour en jour. Ce phénomène constitue une vraie menace pour l’environnement malgré les efforts consentis par les autorités pour sa préservation.

Dès lors, une meilleure sensibilisation des populations sur les dangers que représentent les déchets plastiques sur l’environnement doit être une priorité de tous les jours. Cependant, cette prise de conscience des populations pour la préservation de l’environnement ne doit pas se limiter aux déchets plastiques. Tout autant que les sachets plastiques, les déchets informatiques, les piles, les déchets biomédicaux, les huiles usages et autres déchets chimiques constituent de sérieux dangers pour la nature.

Le 07/06/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé