Fermer

Sénégal. Prix du pain: le gouvernement roule les boulangers dans la farine

Mise à jour le 05/10/2019 à 09h25 Publié le 04/10/2019 à 12h32 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Baguette de pain

Baguette de pain

© Copyright : dr

#Sénégal : Alors que les boulangers réclamaient une révision du prix de la baguette de pain, le gouvernement leur a plutôt offert le changement du poids qui accompagne le réaménagement tarifaire qu'ils demandaient. Finalement, pour eux, rien ne change réellement.

En effet, depuis ce début de semaine, le nouveau prix de la baguette de pain, dans la région de Dakar, est fixé à 200Fcfa, soit 0,3 euro, contre 175Fcfa, auparavant. A priori, il s’agit d’une hausse du prix de 25Fcfa correspondant à 14,3% de plus par rapport à l’ancien prix.

Cependant, cette hausse n’est qu’une illusion d’optique, puisque le gouvernement sénégalais a fixé, en même temps, une nouvelle norme pour la baguette qui pesait 200g. Son nouveau poids est de 230g, soit 15% de plus par rapport à l’ancien format. Par conséquent, la hausse apparente du prix est annihilée par celle du poids. Ce qui, pour les boulangers, est une manière de les rouler dans la farine.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: vers des journées sans pain

En réalité, beaucoup estiment que la norme fixée pour le pain n’a jamais été respectée et qu’en prenant, une telle mesure, le gouvernement veut laisser les boulangers imposer ce nouveau prix du pain, sans réellement changer le poids de la baguette.

Il n’existe pratiquement pas de contrôle du poids du pain vendu en boulangerie depuis longtemps, ou bien il ne se fait plus que de manière très irrégulière.

C'est dire qu'en l'absence de tout contrôle, ce ne sont finalement pas les boulangers qui sont roulés dans la farine, mais les consommateurs. Car, ils risquent de payer plus cher pour la même baguette de 200g. 
Le 04/10/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi