Fermer

Sénégal. Coronavirus: un mois de vivres offert à un million de foyers

Mise à jour le 04/04/2020 à 13h02 Publié le 03/04/2020 à 14h25 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
denrées alimentaires
© Copyright : DR

#Sénégal : Une journée après le vote au Parlement d'une loi d'habilitation pour permettre au président Macky Sall de légiférer par ordonnance, le gouvernement annonce son entrée en matière, avec une aide conséquente pour un million de ménages.

Selon un communiqué du ministère du Développement communautaire et de l’équité sociale, il sera procédé "à l’achat de vivres pour l’aide alimentaire d’urgence", laquelle comportera aussi bien du riz, du sucre, de l’huile, des pâtes alimentaires, mais aussi  du savon pour l’hygiène, obligatoire dans la lutte contre la pandémie.

Toujours selon le communiqué, le gouvernement cible un million de foyers, devant ainsi correspondre à quelque 8 millions de Sénégalais. Les quantités moyennes n’ont pas été précisées par le ministère, cependant la presse quotidienne de ce jeudi affirme que chaque ménage devrait recevoir jusqu’à un mois de vivres.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Covid-19: 2.888 cas contacts répertoriés depuis l'apparition de l’épidémie

Selon L’Observateur, le quotidien du groupe Futurs Médias, il s’agit de "146.000 tonnes de denrées alimentaires qui seront distribuées aux familles ciblées". Et d’ajouter que "chacune d’elles recevra deux sacs de riz de 50 kg, 10 litres d’huile, 10 kg de pâtes alimentaires et un paquet de 18 savons de 300 grammes".

Enfin, l’enveloppe globale pourrait correspondre aux chiffres précédemment énoncés par le chef de l’Etat sénégalais lui-même, soit près de 60 milliards de Fcfa pour l’acquisition des denrées et 9 milliards supplémentaires pour couvrir les frais de distribution.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Coronavirus: Macky Sall "habilité" par le parlement à gouverner par ordonnance

Cependant, selon le communiqué ces denrées de première nécessité sont destinées directement à 588.045 ménages. D’après les informations recueillies auprès des chefs de quartier et les maires de communes, depuis quelque temps des réunions ont lieu avec les préfets et sous-préfets afin de recenser les ménages dans les quartiers et villages nécessitant le plus cette aide. C’est sans doute ce qui a permis d’avoir le chiffre précis de 588.045 évoqué par le ministère du Développement communautaire.

Les 411.495 ménages restants seront recensés suivant un processus qui ciblera ceux "qui n’ont pas de revenus fixes » et qui ont été impactés par la pandémie.
Le 03/04/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé