Fermer

Vidéo. George Floyd: manifestation symbolique à Dakar pour dénoncer le racisme

Mise à jour le 10/06/2020 à 16h36 Publié le 10/06/2020 à 10h21 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Manifestation contre le racisme à Dakar

Manifestation contre le racisme à Dakar

© Copyright : Dr

#Sénégal : La vague de dénonciation qui s'est emparée du monde entier depuis la mort de George Floyd n’a pas épargné le Sénégal. Quelques dizaines de manifestants se sont retrouvés mardi 9 juin pour dire non à l’assassinat de ce citoyen africain-américain par des agents de police de Minneapolis.


Ils étaient, ce mardi 9 juin dans l'après-midi, sur le site du mémorial Gorée-Almadies sur la corniche ouest de Dakar pour montrer leur indignation suite à l’assassinat de George Floyd le 25 mai dernier par des agents de Minneapolis. De célèbres activistes et défenseurs des droits de l'Homme de tous bords étaient là, à cet endroit qui fait symboliquement face aux Etat-Unis d'Amérique sur l'océan Atlantique. Parmi eux, il y avait notamment Guy Marius Sagna et son collectif Frapp France Dégage. 

Ils se sont agenouillés pendant 8 longues minutes et 46 secondes avant de tenir à tour de rôle des discours de dénonciation de la barbarie des suprémacistes blancs contre la minorité noire aux Etats-Unis, mais également contre le racisme dans le monde, de façon plus générale. 

Ils ont annoncé qu'ils procèderaient ce mercredi 10 juin au dépôt d'un manifeste à l'ambassade des Etats-Unis située à quelques encablures de leur lieu de ralliement. 



La rencontre initiée par Alioune Tine fut l’occasion pour l’ancien président de la Rencontre africaine des droits de l’Homme (RADDHO) de lancer un appel pour ‘’un nouveau souffle pour rebâtir l’humanité’’. «Le meurtre de sang-froid d’un citoyen noir, africain-américain, par quatre agents de police blancs euraméricains, commis en plein jour dans une rue de la capitale du Minnesota est un fait divers qui rappelle tragiquement les pratiques de lynchage d’un passé esclavagiste et ségrégationniste de l’Amérique condamnée par l’histoire», a-t-il déploré.


>>>LIRE AUSSI: Gambie. George Floyd: une manifestation devant l'ambassade des États-Unis reportée

Pour Alioune Tine, actuellement président de Africa Jom Center, un centre de réflexion et de partage d’idées, l’acte du policier américain est un coup tragique porté à toute l’humanité.

Selon lui, «le monde sait pourquoi George Floyd est mort sous le genou criminel du Blanc (...) Il ( le policier Dereck Chauvin, Ndlr) l’a fait parce que, dans le passé tragique de l’esclavage, les gens pouvaient pendre impunément un nègre, le lyncher, le tuer sans justice. Le monde est révolté par cette image, de torture, de traitement inhumain, dégradant», a-t-il lancé.

Connu pour ses combats au service des droits humains, Alioune Tine invite la justice américaine à bien faire son travail en jugeant le policier criminel comme le meurtrier qu’il est.

A ses frères africains, il demande de se servir de ce tragique événement pour porter haut leur voix pour que plus jamais les Noirs n’aient à souffrir du racisme.

Cette manifestation autorisée et encadrée par les forces de l’ordre a enregistré la présence de plusieurs militants des droits humains, d'hommes politiques, et de plusieurs mouvements de jeunes, qui ont ensemble crié leur indignation et invité le président Macky Sall à être George Floyd comme il a eu à être Charlie Hebdo dans le passé. 


Le 10/06/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé