Fermer

Sénégal: les travailleurs de la justice décrètent 48h de grève

Mise à jour le 10/07/2020 à 13h45 Publié le 10/07/2020 à 13h44 Par Mamadou Awa Ndiaye

#Société
Me Aya Boun Malick Diop, SG du syndicat des travailleurs de la justice

Me Aya Boun Malcik Diop, SG du syndicat des travailleurs de la justice.

© Copyright : DR

#Sénégal : Au Sénégal, le Syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) a appelé à une grève de deux jours, jeudi et vendredi, et invite ses militants à une marche pacifique mardi 14 juillet à Dakar.

Très controversé depuis son installation à la tête du département de la justice, le garde des Sceaux sénégalais Me Malick Sall vient de se mettre à dos les travailleurs de son département, qui lui reprochent de vouloir saboter les réformes entamées depuis plusieurs années pour améliorer leurs conditions de travail.

Dans un communiqué, les syndicalistes "s’insurgent encore contre le torpillage de leurs droits acquis perpétré par le ministre de la Justice (…) qui essaie de persuader le président de la République et le gouvernement de remettre en question toutes les réformes entreprises" pour la prise en charge de leurs doléances.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Grève annoncée des pharmaciens: Macky Sall sauve les malades

Au Sénégal, le secteur de la justice est paralysé depuis le 15 juin par une grève du SYTJUST qui réclame la mise en œuvre du protocole d’accord signé avec le gouvernement le 17 octobre 2018.

Les travailleurs de la justice, qui ne s’arrêtent pas à une grève, prévoient également de tenir une grande mobilisation: le syndicat "appelle tous ses militants à la mobilisation pour la réussite de la marche pacifique qu’il organisera le 14 juillet 2020 à Dakar".
Le 10/07/2020 Par Mamadou Awa Ndiaye