Fermer

Vidéo. Sénégal: l'Etat radie un policier, les mourides en font un millionnaire

Mise à jour le 18/01/2021 à 17h19 Publié le 17/01/2021 à 17h43 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Sénégal: radié de la police, il devient millionnaire
© Copyright : Le360/Moustapha Cissé

#Sénégal : Pape Bouba Diallo a été radié des rangs de la police nationale parce qu’il s’est agenouillé devant son marabout alors qu’il était en service et portait donc sa tenue. Les mourides, désapprouvant la décision du gouvernement, organisent une collecte de fonds qui fait de lui un millionnaire.

Pape Bouba Diallo, un fervent disciple mouride s'est agenouillé devant Serigne Moudo Kara Mbacké, un marabout mouride très populaire chez les jeunes et qui compte des dizaines de milliers de disciples. Dès que les images montrant la scène ont été diffusées sur les réseaux sociaux, sa hiérarchie a pris des sanctions. L'Affaire remonte à quelques mois déjà, mais elle a pris une nouvelle dimension depuis sa radiation la semaine dernière. A noter que la radiation est la sanction administrative suprême pour un fonctionnaire sénégalais qui se voit ainsi définitivement exclu.

Pour montrer leur solidarité, les mourides ont lancé une campagne de collecte de fonds sur la toile. Sur Facebook, le numéro de Pape Bouba Diallo, radié de la police, est publié pour lui apporter un soutien financier.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: la colère des boulangers et des droits de l’hommiste après une bavure policière

De plus, deux terrains nus lui sont offerts, et ses comptes de transfert d’argent ont dû être déplafonnés pour recevoir toute cette somme. On parle déjà de plusieurs millions de fcfa. Une bénédiction pour le désormais ex-policier qui se voit également offrir du travail par Bougane Gueye Dany, chef d’entreprise et disciple mouride.

La radiation du policier Pape Bouba Diallo, qui s’est agenouillé, portant les insignes, devant Serigne Modou Kara, a été jugé par une commission de discipline de la police qui n’a pas apprécié ce comportement. De plus, il est allé faire sa «ziara» pendant ses heures de travail, ce qui est assimilé à un abandoon de poste.

En tout cas, son comportement a passablement irité la hiérarchie policière qui n’a pas aimé voir un agent en service en génuflexion devant une personnalité religieuse.

Par cette attitude, Pape Bouba Diallo a «violé» son serment et s’est exposé à ces sanctions jugées extrêmes par beaucoup de personnes de la communauté mouride.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal: A Mbour, des policiers lynchés par les pêcheurs


C’est donc plutôt l’insubordination qui est visée. Le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, lui aussi musulman et disciple mouride, a tenté d’obtenir de lui qu’il s’amende, d’autant plus qu’il était en tenue lorsqu’il s’agenouillait.

Mais Pape Bouba Diallo a décliné l'invitation à demander pardon, signifiant clairement qu’il ne regrettait rien et qu’il préférait son marabout à la police. Devant un tel affront, la sentence est tombée et les mourides font de lui une personne riche désormais.

 

Le 17/01/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé