Fermer

Vidéo. "Tabaski" au Sénégal: le bazin et le brodé, toujours tendance cette année

Mise à jour le 07/07/2021 à 12h19 Publié le 07/07/2021 à 12h17 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Vidéo. "Tabaski" au Sénégal: le bazin et le brodé, toujours tendance cette année
© Copyright : Le360 Afrique/Ndiaye

#Sénégal : A quelques jours de la fête de Tabaski (Aïd el-Adha), les vendeurs de tissus du Sénégal sont pris d'assaut. Bazins, brodés, Getzner et autres tissus de qualité sont très demandés pour cette fête, malgré la crise économique due à la pandémie.

"Tabaski", c'est dans 15 jours, mais déjà, les magasins de tissus se sont largement approvisionnés pour satisfaire une importante clientèle.

Du bazin riche au brodé en passant par le Getzner, l’offre n’a pas vraiment changé: les consommateurs veulent en effet des tissus identiques aux années précédentes. 

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: Tabaski, le bazin à prix cassé à cause du Covid-19

Malgré la forte chaleur de cette période qui précède la mousson estivale, et malgré, aussi, une situation économique difficile pour bien des ménages, à cause des conséquences de la pandémie du Covid-19, les Sénégalais s’arrachent ces tissus qui coûtent globalement cher comparativement au pouvoir d'achat de la population.


Il faut en effet compter entre 10 à 20 euros le mètre de tissu, selon sa qualité, sachant qu'il faut plusieurs mètres pour un boubou et pour le "consort" qui l'accompagne. Cela représente donc des dépenses énormes pour les chefs de familles qui doivent, souvent, satisfaire plusieurs épouses,mais aussi leurs enfants et leurs parents proches. 
Le 07/07/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé