Fermer
#Sports

Vidéo. Sénégal: les femmes des Lions seront à Libreville en cas de finale

Mise à jour le 27/01/2017 à 12h00 Publié le 26/01/2017 à 19h32 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Sénégal : Le Président de la fédération sénégalaise de football affirme qu'en cas de qualification des Lions de la Teranga en finale, il acheminera leurs conjointes à Libreville. Une annonce très bien accueillie par les éléments de la tanière qui promettent d'aller toutes griffes dehors en quart de finale.

«Si les lions veulent voir leurs femmes ou leurs fiancées, qu’ils nous amènent en finale». Le Président de la Fédération sénégalaise de football a voulu ainsi donner une motivation supplémentaire aux «Lions de la Téranga» qui préparent leur quart de finale contre «les Lions Indomptables».

La balle est désormais dans le camp des «Lions de la Téranga». Ils savent quoi faire pour voir leurs femmes ou fiancées au Gabon. Maître Augustin Senghor exige de les voir dans le duo de tête de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 qui se déroule actuellement au Gabon.


LIRE AUSSI:
CAN 2017. Côte d’Ivoire–Maroc: les sorciers des Eléphants réclament leur dû pour envoûter les Lions

Interrogé par la presse sur la sollicitude affective dont pourraient souffrir les protégés d’Aliou Cissé, Maître Augustin Senghor promet, sur ton ironique, de prendre en charge le déplacement de leurs compagnes au Gabon à condition de les voir en finale. «Nous ne nous attendions pas à cette question. Cela dit, je promets de faire venir leurs compagnes pour ceux qui en ont s’ils atteignent la finale», à promis le président de la Fédération. En regroupement depuis le 1er janvier dans leur hôtel, les Kalidou-Koulibaly ne s’ennuient pas pour autant, en a croire le docteur Fedior, médecin de l’équipe nationale. Mais pour Sadio Mané et ses coéquipiers «la présence de leurs conjointes ne serait pas de trop».

207 millions de Fcfa comme primes

Entre la fédération et la tanière, on parle le même langage. Suite à leur qualification en ¼ de finale de la CAN, les 23 joueurs et leur entraîneur Aliou Cissé se sont partagés 207 millions de francs CFA comme prime. Sous les instructions des autorités sportives, la Fédération sénégalaise de football marque ainsi une rupture avec d’anciennes pratiques. Pendant plusieurs campagnes,  la question des primes à toujours été mal gérée par les fédéraux. Constituant ainsi une pomme de discorde entre les joueurs et leurs dirigeants. Mais ceci est une ancienne histoire. L’heure est à la convergence vers un seul objectif. La coupe.

Le 26/01/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé