Fermer

CAN 2019. Sénégal: l'éternel favori, sans cesse décevant

Mise à jour le 01/07/2019 à 12h00 Publié le 01/07/2019 à 11h58 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Sports
L'equipe du Senegal

L'equipe du Senegal

© Copyright : dr

#Sénégal : Avec des joueurs de qualité, l’équipe nationale de football du Sénégal s’est qualifiée à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 sans connaitre de défaite. Considéré comme un des favoris de la compétition, l’encadrement et les joueurs ont du mal à assumer ce statut à cause d’un palmarès vierge.

Vingt-deuxième (22e) dans le dernier classement FIFA de juin 2019, le Sénégal étair, selon l’instance qui gère le football mondial, la première nation africaine dans cette discipline, avant l'entame de la compétition.

Les analystes et les techniciens du football africain le place ainsi parmi les grands favoris de la CAN 2019 qui se déroule actuellement en Egypte. Mais sans doute pour conjurer le mauvais sort, le staff technique sénégalais et les poulains d’Aliou Cissé ne partagent pas cet avis. Ils préfèrent désigner les équipes africaines déjà vainqueurs de la CAN (Egypte, Cameroun, Algérie, Maroc, etc.) comme les véritable favoris.



LIRE AUSSI: Sénégal-Cameroun: les Lions de la Teranga n'ont pas réussi à briser le signe indien


Interpellé sur les favoris de la compétition, la réponse d’Hervé Renard, sélectionneur de l’équipe nationale du Maroc est sans équivoque. En effet, le technicien français classe Sénégal avec l’Egypte, premier sur cette liste. «Aujourd’hui, il y a deux grands favoris : l’Egypte (pays organisateur), bien sûr, et le Sénégal», a-t-il répondu dans le magazine Jeune Afrique.

Selon lui, «le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Côte d’Ivoire et d’autres, font partie des gros outsiders». Cet avis est aussi celui de Clarence Seedorf, l’entraineur du Cameroun. «Tout le monde voudra gagner. (…) Il y aura des grands compétiteurs comme l'Égypte, le Maroc ou le Sénégal», a-t-il lui aussi déclaré. Lui, non plus, en bon "africain" d'adoption, ne semble pas vouloir que le mauvais oeil s'abatte sur son équipe. 

Aucun trophée international remporté

Ces techniciens pensent beaucoup de bien du Sénégal grâce aux joueurs de dimension mondiale comme le sociétaire de Liverpool, Sadio Mané, meilleur buteur du championnat anglais 2018-2019 avec le gabonais Aubameyang et l'égyptien Salah. Kalidou Koulibaly, sociétaire de Naples, en Italie, l'un des meilleurs défenseurs du monde, est aussi l'une des individualités qui font que les yeux se tournent sans cesse vers les Lions de la Teranga. Ismaïla Sarr, le jeune attaquant du Stade Rennais, vainqueur de la Coupe de France 2019 face au redoutable PSG ou encore son coéquipier Mbaye Niang auteur de 14 buts cette saison, contribuent, eux aussi, à faire du Sénégal l'un des prétendants au titre. 


LIRE AUSSI: CAN 2017. Sénégal: N'ayant rien gagné jusqu'ici, les Lions de la Teranga rêvent de trophée



Il n’en demeure pas moins que, malgré les joueurs d’exception comme, Jules François Bocandé, meilleur buteur du championnat de France 1985-1986, qui ont toujours fait les beaux jours de l’équipe nationale du Sénégal, les Lions de la Téranga n’ont jamais remporté une Coupe d’Afrique des Nations.

Le palmarés du Sénégal du Sénégal à l’échelle africaine, se limite à une finale perdue par le double Ballon d’or africain, El Hadj Ousseynou Diouf et ses coéquipiers, Kalidou Fadiga, Aliou Cissé et autres Salif Diao, Omar Daf, Pape Bouba Diop… en 2002.

A l’échelle mondiale, les Lions de la Téranga ont également joué et perdu une quart de finale au Mondial de football 2002 en Corée et au Japon. Un match que les poulains de feu Bruno Metsu, alors sélectionneur du Sénégal, avaient perdu sur le score de 0-1 contre la Turquie, un but en or qui a mis fin aux prétentions de la génération en or, de 2002. 


LIRE AUSSI: Diapo: Remise du drapeau national aux Lions de la Teranga, les plus belles images


Contrairement à l’Egypte (7 fois championne d’Afrique), le Cameroun (5 fois champion d’Afrique), le Sénégal est donc un favori sans couronne. 

Des clubs éliminés au premier tour des compétitions africaines

Les équipes se succèdent. Les échecs aussi, sur le plan continental. Les clubs sénégalaises engagés dans la coupe de la Caf, et la Ligues des champions africaine ont l’habitude d’être éliminés au premier tour. Comme l’As Douane et Génération Foot en 2017-2018, l’US Gorée, champion du Sénégal en 2018 et Niary Tally, ont été prématurément éliminés en 2019 par Horoya AC et Apejes Fa Mfou du Cameroun. 

En perdant contre l'Algérie, sur le score d'un but à zéro, le Sénégal commence déjà à douter de ses possibilités. A moins que cette défaite ne serve d'électrochoc pour se rappeler qu'en face, les Lions de la Teranga trouveront toujours des équipes plus déterminées. 

Le 01/07/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé