Fermer

Vidéo. Lutte sénégalaise: déception et inquiétude après la reprise des combats

Mise à jour le 06/04/2021 à 17h11 Publié le 06/04/2021 à 17h09 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Sports
Vidéo. Lutte sénégalaise: déception et inquiétude après la reprise des combats
© Copyright : Le360/Moustapha Cissé

#Sénégal : Au Sénégal, après plus d’un an de fermeture en raison du Covid-19, l’arène nationale de lutte a rouvert ses portes ce dimanche 4 avril 2021, coïncidant avec la célébration de la fête de l’Indépendance.

Les amateurs de lutte, qui se sont déplacés en grand nombre pour assister à l’affiche Eumeu Sène – Lac de Guiers 2, sont revenus insatisfaits, sans doute déçus par la tournure du combat qui a opposé ces deux mastodontes de l’arène sénégalaise.

Aucun des deux lutteurs n'a pris d'initiative pour prendre le dessus sur son adversaire. C'est ainsi qu'Eumeu Sène a écopé de quatre avertissements pour passivité contre trois pour Lac de Guiers 2 à l'issue de 45 mn de combat.


>>>LIRE AUSSI: Vidéos. Sénégal: la lutte sénégalaise entre en force dans le MMA

La confrontation, qui s’est soldée par la victoire de Lac 2, sur décision arbitrale, a suscité l’ire du promoteur Gaston Mbengue. "Le duel entre Eumeu Sène et Lac de Guiers 2, c'était un non-combat. Ils ont déçu tout le monde. On ne peut pas payer à deux grands lutteurs des dizaines de millions de francs CFA pour des balancements de bras jusqu’à la fin du combat", regrette-t-il.

Selon le "Don King" de l’arène sénégalaise, "les amateurs n'ont pas passé toute la journée à l’arène nationale pour ce genre de prestation. C’était tout sauf un grand combat"’.

A côté de cette déception, l’inquiétude a dominé avec un stade qui a refusé du monde, sans le respect des mesures barrières et de la distanciation physique.

Le 06/04/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé