Fermer

Tunisie: le tourisme retrouve son niveau d’avant le «Printemps arabe»

Mise à jour le 27/12/2017 à 13h55 Publié le 27/12/2017 à 13h49 Par Moussa Diop

#Economie
Tunisie tourisme
© Copyright : DR

#Tunisie : Avec 6,7 millions de touristes enregistrés à la date du 20 décembre 2017, la Tunisie a retrouvé l’embellie touristique d’avant la révolution. Le pays pourrait même retrouver son niveau de 2010. Les recettes touristiques sont en hausse de 16,3%.

L’embellie touristique enregistrée à la fin de l’année dernière s’est confirmée cette année. En effet, selon un bilan de la présidence du gouvernement tunisien, le pays a enregistré de très bonnes performances. Du début de l’année 2017 jusqu'au 20 décembre, le pays a enregistré 6,7 millions de touristes, soit une hausse de 23% par rapport à 2016.

Grâce à cette performance, la Tunisie se rapproche du niveau record des 6,9 millions de touristes enregistrés en 2010, à la veille du «Printemps arabe». Un record qui pourrait même être battu avec les fêtes de fin d’année.


LIRE AUSSI: Tourisme: la reprise s’amorce en Afrique du nord, mais reste fragile


En tête du classement des visiteurs, les touristes algériens avec une progression de 40,5%  par rapport au niveau enregistré l’année précédente. Parmi les touristes européens, les Français occupent la première place avec des arrivées en hausse de 45,5% par rapport à l’année dernière, devant les touristes russes, dont le nombre a accusé une baisse de 17,3% par rapport à la saison précédente. Cette baisse peut s’expliquer par la reprise de la destination égyptienne.

Le nombre de nuitées globales enregistrées à la date du 10 décembre dernier a évolué de 22,3% par rapport à la même période de l’année dernière pour s’établir à 21,25 millions de nuitées.

A noter que Djerba-Zarsis et Sousse ont été les destinations tunisiennes les plus prisées par les touristes avec respectivement 4,664 et 4,084 millions de nuitées.


LIRE AUSSI: Tourisme: Top 5 des pays africains les plus compétitifs


Logiquement, les recettes touristiques ont augmenté de 16,3% pour atteindre, au 20 décembre 2017, 2.696,5 millions de dinars tunisiens, soit 1,028 milliard d’euros. Une évolution en deçà de celle des autres indicateurs en raison de la priorité donnée par la Tunisie au tourisme de masse.

C’est durant le mois d’août que la plus forte progression de recette a été enregistrée avec 674 millions de dinars, contre 469 millions durant le même mois de l’année précédente, soit une hausse de 43,7%. Il s’agit d’une recette record pour un mois. «Une performance qui a dépassé celle réalisée en 2010, l’année de référence», selon le ministre du Tourisme et de l’artisanat.

Globalement, ces performances s’expliquent par une conjonction de plusieurs facteurs: l’amélioration de la situation sécuritaire, la levée des interdictions de voyage par certains pays européens et les actions de promotion mises en place par les autorités pour attirer certains touristes, comme les Russes et les Chinois, comme l’exemption de visa pour ces derniers.
Le 27/12/2017 Par Moussa Diop

à lire aussi