Fermer

Tunisie: le Groupe PSA inaugure une usine de montage de pick-up

Mise à jour le 27/07/2018 à 19h28 Publié le 26/07/2018 à 19h33 Par Moussa Diop

#Economie
Pick up PSA Tunisie
© Copyright : DR

#Tunisie : Le Groupe français PSA a inauguré une usine de montage de pick-up dans la banlieue de Tunis. Un projet qui s’inscrit dans la politique d’implantation du groupe dans plusieurs pays africains (Ethiopie, Nigeria, Namibie et Maroc).

Le constructeur PSA et Stafim Peugeot, concessionnaire de la marque Peugeot en Tunisie, ont inauguré, le mercredi 25 juillet courant, une usine de montage de pick-up dans la banlieue de Tunis, en présence du Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, et du directeur du groupe PSA pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, Jean-Christophe Ouemard.

D’un coût d’investissement de 32 millions de dinars, soit environ 11 millions d’euros, l’usine a une capacité de production de 7.000 unités par an au départ, un volume qui peut être doublé, et générer 400 emplois directs et indirects. Le taux d’intégration serait de près de 43% au départ grâce à la vingtaine de fournisseurs industriels tunisiens.


LIRE AUSSI: Algérie: les raisons du report de la signature de l’accord d’implantation de PSA Peugeot Citroën


La production de cette usine est destinée au marché local tunisien, mais surtout au continent africain. «Les véhicules qui sortiront de cette usine sont principalement destinés à l’export en Afrique», a souligné le Premier ministre.

Pour ce qui est de la commercialisation, «n’oublions pas que la Tunisie est aujourd’hui membre à part entière du Comesa (marché commun de l’Afrique orientale et australe) et ceci va nous aider beaucoup dans la commercialisation en Afrique subsaharienne». Et afin de faciliter cette commercialisation, la Tunisie compte finaliser un certain nombre d’accords commerciaux bilatéraux et régionaux.


LIRE AUSSI: Namibie: PSA va bientôt une unité d'assemblage de véhicules


Enfin, rappelons que cette implantation industrielle du groupe PSA s’inscrit dans la stratégie du constructeur français en Afrique et au Moyen-Orient, deux régions où le groupe ambitionne de vendre 1 million de véhicules à l’horizon 2025. C’est dans le cadre de cette stratégie que le groupe PSA a ouvert de petites unités d’assemblage en Ethiopie, au Nigeria et en Namibie.

Outre ces implantations, le groupe PSA réalise actuellement une grande unité de construction automobile. Cette unité qui est en cours de réalisation sera inauguré à la fin de l’année en cours et devra produire jusqu’à 100 000 unités en 2019 avec un taux d’intégration de 60% dès le démarrage de la production.

Le 26/07/2018 Par Moussa Diop

à lire aussi