Fermer

Tunisie-France: 8 accords de coopération pour soutenir l'économie tunisienne

Mise à jour le 01/02/2018 à 14h35 Publié le 01/02/2018 à 12h50 Par Karim Zeidane

#Politique
Macron et Essebsi

Le président français Emmanuel Macron et le président tunisien Béji Caïd Essebsi.

© Copyright : DR

#Tunisie : Le président français, Emmanuel Macron, a entamé une visite de deux jours en Tunisie. Huit accords de coopération ont déjà été signés. Les détails.

Arrivé à Tunis le 31 janvier pour une visite de deux jours, le chef de l’Etat français, accompagné d’une forte délégation, a eu une séance de travail avec le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, portant sur plusieurs volets de la coopération franco-tunisienne.

Cette visite à forte connotation économique vise à soutenir la Tunisie qui traverse une situation difficile. Elle a déjà donné lieu à la signature de huit accords de coopération. Deux accords relatifs aux priorités du partenariat franco-tunisien et à la coopération bilatérale en matière de lutte contre le terrorisme, le financement du terrorisme et la radicalisation ont été signés. Des sujets auxquels Paris accorde une importance particulière.


LIRE AUSSI: Emmanuel Macron en Tunisie pour soutenir la fragile démocratie


Deux autres accords ont porté sur un protocole relatif à l’octroi d’un financement au profit des PME et PMI tunisiennes et sur la conversion de la dette de la Tunisie vis-à-vis de la France en projet de développement. Pour la Tunisie, qui s'est beaucoup endettée au cours des dernières années, cette conversion réduira la charge du service de sa dette vis-à-vis de la France, son principal partenaire économique et financier, mais aura aussi des impacts positifs sur des secteurs sociaux qui bénéficieront de ces investissements.

Deux autres accords ont été signés avec l’Agence française de développement (AFD) visant à améliorer les quartiers d’habitation et la réforme de la gouvernance des entreprises publiques en Tunisie.

De même a été paraphé un accord visant à encourager l’entrepreneuriat chez les jeunes Tunisiens dans le cadre de l’initiative «jeunesse, entrepreneuriat et numérique».

Enfin, un dernier accord a porté sur la création de l’Université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM).

Par ailleurs, en marge de cette visite, le président français s’est également renseigné sur l’état d’avancement des unités de montage de Peugeot Pick Up à Tunis et Sfax. La première unité devant être inaugurée en mars prochain.
Le 01/02/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi