Fermer

Tunisie: Kaïs Saied élu président, selon les sondages

Mise à jour le 14/10/2019 à 08h57 Publié le 14/10/2019 à 08h57 Par Le360 Afrique avec agences

#Politique
Kais Saïed
© Copyright : DR

#Tunisie : La Tunisie attend le résultat officiel de l'élection du chef de l'État ce lundi. Les sondages donnent le juriste Kaïs Saied largement en tête devant Nabil Karoui.

L'universitaire conservateur Kaïs Saïed est donné largement vainqueur du second tour de l'élection présidentielle en Tunisie, qui l'opposait à l'homme d'affaires Nabil Karoui, selon deux sondages réalisés à la sortie des urnes diffusés dimanche 13 octobre dans la soirée.

Une enquête de l'institut Emrod, citée par la radio tunisienne Mosaïque FM, le crédite de 72,53% des voix et un autre sondage, réalisé par Sigma Consulting et diffusé par la télévision publique tunisienne, attribue 76,9% des suffrages à ce professeur de droit à la retraite.

Des milliers de Tunisiens sont descendus dans la rue pour fêter la très large victoire de Kaïs Saied, deuxième président élu au suffrage universel en Tunisie. Ce dernier a remercié «les jeunes qui ont ouvert une nouvelle page de l'histoire», lors d'une brève apparition devant ses partisans et la presse dans un hôtel.


LIRE AUSSI: Tunisie. Présidentielle: l'indépendant Kais Saied rejette toute alliance


Environ 90% des électeurs de 18 à 25 ans ont voté pour lui, selon les l'Institut de sondage Sigma. Son rival, Nabil Karoui, fondateur de la chaîne de télévision Nessma et poursuivi pour fraude fiscale et blanchiment, a déploré un «déni de justice», estimant avoir été pénalisé par son incarcération durant 49 jours en pleine campagne électorale.

Participation en hausse

Pour ce troisième scrutin en un mois, la participation a été nettement plus élevée qu'au premier tour, atteignant 57,8% avec seulement 70% des bureaux pris en compte. Pour le premier tour le 15 septembre, moins d'un électeur sur deux s'était déplacé.

Le parti d'inspiration islamiste Ennahdha, arrivé en tête des législatives du 6 octobre avec 52 sièges au Parlement (sur 217), a appelé ses partisans à se rendre dans le centre de Tunis pour fêter la victoire de Kais Saied. Ce dernier, farouchement indépendant, a exclu tout accord avec les partis. Ennahdha avait toutefois appelé à voter pour lui.

Le 14/10/2019 Par Le360 Afrique avec agences