Fermer

Tunisie: l’état d’urgence prolongé d’un mois

Mise à jour le 16/05/2017 à 17h54 Publié le 16/05/2017 à 17h51 Par Karim Zeidane

#Société
armée tunisienne
© Copyright : DR

#Tunisie : Le président tunisien a prolongé ce mardi 16 mai l’état d’urgence pour une durée d’un mois. Cette décision a été prise malgré une nette amélioration de la situation sécuritaire.

Béji Caïd Essebsi, président de la république de Tunisie, a annoncé la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 17 juin prochain. Cette prolongation a été prise après une concertation avec le premier ministre Youssef Chahed, et le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur.

Cette décision a été prise en dépit d’une nette amélioration de la situation sécuritaire dans le pays. Toutefois, le terrorisme n’étant pas complètement éradiqué, les autorités tunisiennes ont jugé que le maintien de l’état d’urgence est nécessaire pour poursuivre efficacement la lutte contre ce fléau.


LIRE AUSSI : Tunisie: les trois quarts des 800 terroristes de retour au pays en liberté


Cette mesure octroie aux forces de l’ordre des pouvoirs exceptionnels. De même, elle permet, en théorie, au gouvernement d’interdire des grèves et réunions «de nature à provoquer ou entretenir le désordre», de «prendre toute mesure pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature», etc.

L’état d’urgence a été mis en place au lendemain d’un attentat ayant ciblé en novembre 2015 un bus de la garde nationale. Depuis cette date, il a été reconduit de manière discontinue. Toutefois, contrairement à la précédente reconduction de février dernier de 3 mois, cette fois-ci les autorités tunisiennes n’ont prolongé l’état d’urgence que d’un mois seulement.
Le 16/05/2017 Par Karim Zeidane

à lire aussi