Fermer

Tunisie. Ramadan: quatre jeunes «fattaras» condamnés à 1 mois de prison

Mise à jour le 01/06/2017 à 17h33 Publié le 01/06/2017 à 17h30 Par Karim Zeidane

#Société
ramadan
© Copyright : DR

#Tunisie : Pour ne pas avoir observé le jeûne du ramadan, 4 jeunes Tunisiens de Bizerte ont été condamnés à 1 mois de prison pour «atteinte à la morale». Pourtant, la loi tunisienne n'interdit pas de manger ou de boire en public durant le mois sacré.

Au pays de Bourguiba, la non-observation du jeûne en public peut conduire à la prison. C'est en tout cas ce qui est arrivé à 4 jeunes de Bizerte qui fumaient en public pendant ce mois de ramadan. Ils ont été condamnés à la prison pour «atteinte à la morale».

La loi tunisienne n’interdit pas de manger ou de boire en public durant le ramadan. Toutefois, les 4 jeunes ayant choisi un jardin public pour manger et fumer, la justice a estimé que leur comportement constituait une provocation envers les personnes qui jeûnent.

En dépit du fait que la Constitution tunisienne garantisse la liberté de culte, les 4 jeunes ont comparu, ce jeudi, devant le juge et ont été condamnés à 1 mois de prison.

Condamnés, mais laissés en état de liberté, les accusés bénéficient d'un délai de 10 jours pour faire appel.


LIRE AUSSi : Tunisie: un imam appelle à éliminer les homosexuels



Cette condamnation tombe au moment où les non-jeûneurs ne cessent de dénoncer la fermeture des cafés et restaurants durant le mois de ramadan. Ils ont d'ailleurs lancé un appel à manifester le 11 juin, sur les réseaux sociaux, pour dénoncer les atteintes à leur liberté. 
Le 01/06/2017 Par Karim Zeidane