Fermer

Libye: des "mouvements" de retrait de mercenaires syriens "constatés"

Mise à jour le 25/03/2021 à 14h47 Publié le 25/03/2021 à 14h47 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
mercenaires Blackwater

Erik Prince a envoyé des mercenaires étrangers et des armes à Khalifa Haftar, l'homme fort de l'est de la Libye.

© Copyright : DR

#Autres pays : Des mercenaires syriens déployés par la Turquie commencent à se retirer en Libye, a indiqué jeudi une source diplomatique française, alors que les signes d'apaisement se multiplient depuis l'intauration d'un gouvernement libyen unifié.

"Ca fait partie des gestes encourageants qu'on a pu constater. Il y a des mouvements qui ont été vus, constatés", a déclaré cette source, sans plus de précisions, tout en soulignant que ces indications restaient à "préciser et confirmer".

"C'est d'ailleurs peut-être sur ce volet des mercenaires syriens qu'on devrait pouvoir obtenir des avancées les plus substantielles dans un premier temps", a-t-elle ajouté alors que les ministres des Affaires étrangères français, allemand et italien étaient à Tripoli jeudi pour rencontrer les nouvelles autorités libyennes.

"Il faut continuer non seulement sur les mercenaires syriens mais sur l'ensemble des forces étrangères", a-t-on ajouté de même source, en référence notamment aux soldats turcs et mercenaires russes également présents.

>>> LIRE AUSSI: Libye: Le Conseil de sécurité de l'ONU réclame "le retrait des troupes étrangères et mercenaires"

Le Premier ministre italien Mario Draghi avait déjà déclaré mercredi que "divers groupes de mercenaires et autres commencent à quitter le pays".

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est inquiété pour sa part d'une "présence persistante d'éléments étrangers dans et autour de Syrte et dans le centre de la Libye" dans un rapport remis au Conseil de sécurité.

Ce document, obtenu par l'AFP et évoqué mercredi lors d'une visioconférence du Conseil, relève un léger mouvement de repli de certains mercenaires mais le juge insuffisant.

L'ONU avait évalué en décembre à environ 20.000 le nombre de militaires étrangers et de mercenaires actifs en Libye.
Le 25/03/2021 Par Le360 Afrique - Afp