Fermer

Ethiopie: lancement de l’opération «4 milliards d’arbres» à planter pour reverdir le pays

Mise à jour le 30/05/2019 à 13h04 Publié le 30/05/2019 à 13h03 Par Moussa Diop

#Société
Abiy

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed donnant le coup d'envoi du programme de plantation de 4 milliards d'arbres.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le Premier ministre éthiopien a lancé un ambitieux programme visant à reverdir l’Ethiopie. Cette opération de grande envergure consiste à planter pas moins de 4 milliards d’arbres. Déjà, plus de 3 milliards de plants sont actuellement en cours de développement dans des pépinières.

Si la Grande Muraille Verte, chère aux pays sahéliens tarde à connaître un succès certain, l’Ethiopie compte quant à elle donner aux pays de cette région un exemple d’efficacité.

En effet, le gouvernement éthiopien, pour reverdir un pays qui dispose actuellement de peu d’arbres a décidé de sortir l'artillerie lourde pour faire de l’Ethiopie, pays jadis connu par ses sécheresses, en un pays vert dans les années à venir.

Le programme est ambitieux. Les autorités veulent tout simplement planter 4 milliards de nouveaux arbres pour rendre ce pays vert, alors que sa superficie est de 1,132 million de kilomètres carrés et qu'il compte près de 100 millions d’habitants.


LIRE AUSSI: Ethiopie: 173 000 dollars pour assister au dîner organisé par le Premier ministre


Cette décision n’est pas un simple effet d'annonce. Cet ambitieux projet, porté par le Premier ministre Abiy Ahmed, a d'ores et déjà démarré.

Abiy a lui même lancé ce projet en plantant un arbre, qui symbolise le début de cette vaste opération. De plus, selon les autorités éthiopiennes en charge de ce projet, plus de 3 milliards de plants sont actuellement en cours de développement dans une pépinière aménagée par un comité ministériel que préside le Premier ministre en personne.

Pour Abiy, ce projet ambitieux vise à rendre toute l’Ethiopie plus verte, alors que le pays est régulièrement touché par des sécheresses, alors même qu'il est pourtant très arrosé par de nombreux cours d’eau, dont, tout particulièrement, le Nil Bleu, qui prend sa source en Ethiopie, Chébéli, Ghanalé, Omo, Awash, etc.


LIRE AUSSI: Mali: projet de plantation de la "Grande muraille verte" en 2016


L'Ethiopie compte aussi de nombreux lacs, dont les plus importants sont le lac Tana et la lac Abbe. Autant de ressources hydriques qui pourront contribuer à la réussite de ce programme de plantation de 4 milliards d’arbres.

Les retombées de ce programme pourraient être immenses. Ce reboisement permettrait de faire face au changement climatique, en atténuant l'impact des catastrophes naturelles.

En 2017, à cause de la sécheresse, les troupeaux ont été décimés et l'Ethiopie a perdu, cette année-là, plus de 2 millions de têtes. 
Le 30/05/2019 Par Moussa Diop