Fermer

Vidéo. Mali: prière collective pour la paix

Mise à jour le 19/07/2021 à 14h37 Publié le 18/07/2021 à 15h20 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Culture
Mali: prière collective pour la paix et hommage au roi Mohammed VI
© Copyright : Le360 Afrique/Diemba

#Mali : Le Conseil national fédéral des adeptes des tidjanes du Mali a organisé dans la nuit du 17 juillet une Wazifa. Les adeptes de la tijania ont prié pour la paix au Mali et ont rendu un vibrant hommage au Roi du Maroc, Mohammed VI.

Le conseil fédéral national fédéral des adeptes des Tidjanes du Mali (Cofenat) a célébré hier, samedi 17 juillet, à la salle de presse du CICB, son 10e anniversaire.

L'occasion pour les membres du conseil d’organiser un grand wazifa, en priant pour la paix, la stabilité et le bon vivre ensemble au Mali. Des prières ont été élevées aussi au roi Mohammed VI du Maroc.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Maroc-Mali: une relation multidimensionnelle saluée par le guide spirituel des Tijanis maliens

Pour les organisateurs, le pays a plus que jamais besoin de prières, de concorde et de cohésion sociale.

Toutes les branches des sunnites ainsi que la communauté des soufis du Mali ont pris part à cette prière collective.

Parmi l'assemblée, il y avait aussi des personnalités, comme le ministre des Affaires religieuses et du culte, le président du Conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane madani Haïdara, l’influent imam Mahmoud Dicko...

>>> LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: la communauté tijanie organise une journée d'enseignement sur les valeurs de l'Islam

En organisant cet événement heureux, le Cofenat a aussi voulu rendre un hommage appuyé à l’auguste souverain pour son rôle déterminant dans la conception et l’accompagnement de ce projet ambitieux.



Le Roi a par ailleurs encouragé l'entente et la communion, seul gage du succès de ce projet promoteur dont les résultats rejailliront sur l’ensemble de la communauté soufie.

Les organisateurs estiment que leurs attentes ont été comblées avec ce bain de foule de personnes qui sont venues répondre à leur appel.
Le 18/07/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté