Fermer

Global Peace index 2021: le Maroc consolide son rang de pays le plus pacifique du Maghreb

Mise à jour le 22/06/2021 à 16h18 Publié le 22/06/2021 à 16h02 Par Moussa Diop

#Politique
global peace
© Copyright : DR

#Maroc : La tranquillité dans le monde continue de se détériorer, selon l’Institute for Economics & Peace et son Global Peace Index. L’impact économique des violences est évalué à 14.960 milliards de dollars, soit 11% du PIB mondial. Au Maghreb, le Maroc consolide son rang de pays le plus pacifique.

L’Institute for Economics & Peace (IEP) vient de publier son 15e rapport annuel sur la paix dans le monde. Celui-ci vise à attirer l’attention du monde sur la paix en tant que mesure positive, réalisable et tangible du bien-être et du progrès humain.
Cette édition du Global Peace Index 2021 de l’IEP a passé en revue 163 Etats et territoires indépendants couvrant des 99,7% de la population mondiale.

Globalement, il ressort de ce rapport que la paix dans le monde continue de se dégrader, aggravée par les effets de la pandémie du Covid-19 en augmentant l’instabilité politique, renforçant les conflits et les violences.

Cette situation est reflétée par l'indice de paix globale (Global Peace Index 2021) de l’IEP qui classe les pays du monde selon leur degré de pacifisme, au titre de l’exercice 2020.

>>> LIRE AUSSI: Global Peace Index: voici les pays les plus dangereux en Afrique

Pour réaliser son classement, l’Institute for Economics & Peace (IEP), un think tank indépendant basé à Sydney, en Australie, utilise 23 indicateurs qualitatifs et quantitatifs qui mesurent l’état de la paix dans chaque pays à travers trois domaines: niveau de sécurité et sûreté (taux de criminalité, terrorisme, manifestations violentes…), étendue des conflits en cours (pacifisme et l’implication ou non dans des conflits internationaux) et degré de militarisation (dépenses militaires/PIB, effectif des forces armées pour 100.000 habitants, volume d’armes conventionnelles importées et exportées, contribution financière aux missions de maintien de la paix de l’ONU, capacités en armes lourdes et nucléaires, facilité d’accès en armes légères et de petits calibres).

Pour chaque indicateur est accordé un score. Et plus un pays est pacifique, plus son score est proche de 1. A contrario, plus il est considéré comme violent, plus son score est élevé. L’Islande, avec un score de 1,1 point est considéré comme le pays le plus pacifique au monde, selon Global Peace Index 2021, alors que l’Afghanistan se retrouve au dernier rang mondial (162e) avec un score de 3,631 point. 

>>> LIRE AUSSI: Algérie: dépassé par la reprise du Hirak, le régime menace de renouer avec la répression

Partant de l’analyse de ces différents indicateurs, il ressort qu’en 2020, dans le monde, les indicateurs militarisation et sureté et sécurité ont enregistré des détérioration, alors que celui des conflits en cours a affiché une amélioration. La détérioration de la militarisation et l’amélioration enregistrée au niveau des conflits s’expliquent grandement par les effets de la pandémie du Covid-19 qui a impacté très négativement les économies. Une situation qui a favorisé la réduction des dépenses militaires rapportées au PIB dans 85 pays. En revanche, à cause de la pandémie, plusieurs pays ont enregistré des violences causées par les effets des confinements et des impacts de la crise sanitaire.

Reste qu’en dépit de la baisse des dépenses en achat d’armes, la détérioration de la paix mondiale continue de coûter cher à la planète. En effet, l’impact économique mondial de la violence a été de 14.960 milliards de dollars en PPA (parité de pouvoir d’achat) en 2020, soit 11,6 % du PIB mondial, soit 1.942 dollars par personne, contre 14.500 milliards de dollars (en PPP) en 2019.
Selon l’indice GPI, la zone MENA (Moyen-Orient et l’Afrique du Nord) est la région la moins pacifique du monde. Elle abrite trois des cinq pays les moins pacifiques -Iraq (159e), Syrie (161e) et Yémen (162e).

>>> LIRE AUSSI: Le Cameroun mal classé dans le Global peace index

Au niveau de la région Afrique du Nord, il existe de fortes disparités entre les pays. Globalement, les coûts des violences continuent à être élevés au niveau de la région. Ceux-ci sont estimés à 1.117,1 dollars (en PPP) par habitant au Maroc, soit 6% du PIB du Royaume, contre 1.371 dollars/habitant (en PPP) pour la Tunisie (soit 7% du PIB), 2.076,5 dollars par habitant (en PPP) pour l’Algérie (soit 11% du PIB) et 2.401,5 dollars par habitant pour la Libye (soit 22% du PIB).

Classé 1er en Afrique du Nord et 79e mondial avec un score de 2,015 points, le Maroc a gagné 9 place dans ce classement de l’indice de paix global.

Loin derrière suit la Tunisie, avec un score de 2,108 points, qui perd 3 places et se classe au 98e rang mondial. La Mauritanie suit avec un score de 2,29 points la laissant au 118e rang mondial.

>>> LIRE AUSSI: Classement des armées africaines les plus puissantes en 2021, selon le Global Fire Power

L’Algérie se classe au 120e rang mondial avec un score de 2,31 points. Ce rang s’explique par le fait que le pays connaît des troubles politique persistants et surtout qu’il figure parmi les pays qui ont maintenu leur militarisation même pendant cette crise du Covid-19.

Au Maghreb, la Libye boucle le classement avec un score de 3,166 points le classant au 156e rang mondial. Un classement logique pour ce pays qui traverse une instabilité politique depuis plus d’une décennie.

Au niveau mondial, le pays le plus pacifique est l’Islande avec un score de 1,1 point, devant la Nouvelle-Zélande (1,253 point), la Danemark (1,256 point), le Portugal (1,267 point) et la Slovénie (1,315 point).
Le 22/06/2021 Par Moussa Diop