Fermer

Voici la date du début du Ramadan, selon le Centre international d’astronomie

Mise à jour le 19/04/2020 à 18h55 Publié le 19/04/2020 à 16h42 Par Karim Zeidane

#Société
Ramadan 2018
© Copyright : DR

#Maroc : Le Centre international d’astronomie vient d’annoncer la date du début du mois sacré au Maroc et en Algérie. Une annonce à simple titre indicatif, sachant que pour de nombreux pays musulmans, seule l’observation du croissant lunaire, et à l’œil nu, compte.

Le Centre international d’astronomie, qui se trouve à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, annonce le début du mois de ramadan dans le monde musulman.

Selon les calculs scientifiques, établis par les astronomes d'Abu Dhabi, pour les pays qui ont entamé le mois de chaâbane le 26 mars dernier, dont le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie ou encore, en Asie, l’Arabie Saoudite, l’observation nocturne de l'apparition du croissant lunaire dans le ciel doit débuter jeudi 29 chaâbane, ce qui correspond au jeudi 23 avril.

Ainsi, pour les astronomes du Centre international d'Abu Dhabi, la date du début du mois de ramadan pour ces pays aura lieu le vendredi 24 avril. Ils ont également déclaré qu'il sera possible, selon les données météorologiques à leur disposition, d’apercevoir le croissant lunaire dans le ciel dans certains pays, dont le Maroc, la Tunisie et l’Algérie, dès le jeudi 23 avril.

Toujours selon ces astronomes, les pays qui ont entamé le mois de chaâbane le 25 mars dernier, dont la Tunisie, la Turquie, l’Egypte, devraient, quant à eux, pouvoir observer la lune dès le 22 avril 2020.

Toutefois, expliquent-t-ils, le croissant lunaire ne sera pas encore visible à l'oeil nu à cette date, dans ces pays, selon les données dont ils disposent. Et de fait, pour ces pays aussi, le début du ramadan interviendra le vendredi 24 avrl.

Rappelons qu’en France, le Conseil théologique musulman de France (CTMF), avait annoncé, le 9 avril dernier, en se basant sur les données scientifiques, donc l’astronomie, que le premier jour du ramadan interviendra le vendredi 24 avril 2020.

Mais au Maroc, en Algérie et en Mauritanie, les autorités religieuses ne tiennent pas compte de l’avis des astronomes pour déterminer la date qui doit marquer le début et la fin du ramadan, et s’appuient sur l’observation du croissant lunaire, à l’œil nu, une observation validée collectivement par plusieurs personnes désignées à cette mission. 
Le 19/04/2020 Par Karim Zeidane