Fermer

CAN 2021 au Cameroun: voici les 6 stades, les 5 villes et le programme complet de la compétition

Mise à jour le 07/01/2022 à 16h30 Publié le 07/01/2022 à 15h57 Par Moussa Diop

#Sports
Coupe d'Afrique des Nations
© Copyright : DR

#Maroc : La phase finale de la Coupe d’Afrique de Nations se déroulera du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun. Elle réunira 24 équipes du continent qui se disputeront le trophée dans 6 stades situés dans 5 villes. Voici un tour d’horizon des villes, stades, groupes et le calendrier de la compétition.

C’est le dimanche 9 janvier que débutera la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN 2021, au Cameroun. Pour cette compétition, le Cameroun a rénové 4 stades et en a construit 2 nouveaux. La compétition, qui réunira 24 équipes nationales du continent, se déroulera dans 5 villes: Yaoundé, Douala, Bafoussam, Garoua et Limbé.

Concernant les stades, selon un accord convenu entre les autorités camerounaises et la Confédération africaine de football (CAF), les stades seront remplis à 80% de leur capacité pour les matchs de la sélection du Cameroun, pays hôte de la compétition, et seulement à 60% pour les autres équipes.

En tout, 52 matchs sont prévus entre le 9 janvier, avec le match d’ouverture devant opposer le Cameroun au Burkina Faso, et le 6 février, lors de la finale de la compétition.

Toiutefois, le Covid-19 et l'insécurité (crise anglophone et jihadistes de Boko Haram) sont les variables aléatoires de cette compétition. 

Voici les 5 villes et les 6 stades qui vont accueillir la compétition

Yaoundé, la capitale
La capitale du Cameroun, avec ses 4,5 millions d’habitants, abritera le match d’ouverture et la finale de la compétition africaine. Et pour le reste du tournoi, deux poules joueront dans la capitale qui dispose de grands stades.

- Le stade d’Olembé : 60.000 places
Stade Olembe
© Copyright : DR

Situé dans la banlieue de la capitale, c'est un stade flambant neuf. Il est doté d’une capacité de 60.000 places assises et répond à toutes les commodités des grands stades européens.

Le stade Olembé, qui devrait être baptisé stade Paul Biya, a coûté plus de 200 milliards de francs cfa (305 millions d'euros). Il abritera plusieurs matchs durant la compétition dont l’ouverture et la finale.

C’est dans ce stade que se joueront les matchs de la poule «A» qui comprend le Cameroun, pays hôte de la compétition, le Cap-Vert, le Burkina Faso et l’Ethiopie.

C’est ce joyau qui sera le plus utilisé durant la CAN 2021. Il est doté de 2 stades annexes pour les entrainements.

- Le stade Ahmadou Ahidjo: 40.000 places

Stade Ahmed Ahidjo
© Copyright : DR

Le stade Ahmadou Ahidjo est le deuxième stade de la capitale camerounaise. Construit en 1972, il a été complètement rénové, il y a 5 ans, dans la perspective de l’organisation de la CAN qui était prévu initialement en 2019. Avec 40.000 places, il était jusqu’à présent le plus grand stade du Cameroun.
Le stade Ahmadou Ahidjo accueillera les matchs de la poule «C»: Maroc, Ghana, Gabon et Comores.

Douala, la capitale économique
La capitale économique du Cameroun, Douala, située sur l’océan Atlantique, est le principal centre d’affaires du pays, mais aussi de l’Afrique centrale. Avec une population de 3,8 millions d’habitants, c’est la seconde ville la plus peuplée du pays, après la capitale Yaoundé.

- Le stade de Jopoma: 50.000 places

Stade de Jopoma
© Copyright : DR

La ville dispose d’un nouveau stade: le stade Jopoma, un véritable bijou de 50.000 places construits entre 2017 et 2019. Le complexe sportif qui dispose également de deux stades d’entraînement a déjà abrité la finale du CHAN 2020. 

Le stade de Jopoma va accueillir les matchs de la poule «E» : Algérie, Sierra Leone, Guinée équatoriale et Côte d’Ivoire. En plus des matchs de la poule, ce stade abritera 2 quarts de finale et 1 demi-finale.
Le stade de Jopoma est doté de 2 stades annexes.


Bafoussam, la grande ville de l’Ouest
Bafoussam est une ville, chef-lieu du département de la Mifi et de la région de l’Ouest. C’est la plus importante agglomération du pays bamiléké et parmi les 10 villes les plus peuplées du Cameroun, avec un peu plus de 860.000 habitants.

- Le stade omnisports de Kouekong: 20.000 places

Stade de Bafoussam
© Copyright : DR

Le stade omnisports de Kouekong a été inauguré en avril 2016 dans le sillage des préparatifs de la CAN que le Cameroun devait organiser en 2019, avant d’être repoussé à 2022. D’un coût de 20 milliards de francs CFA, ce stade a une capacité de 20.000 places.

Le stade de Kouekong va accueillir les matchs de la poule «B»: Sénégal, Guinée, Zimbabwe et Malawi, et 2 matchs des 8e de finale de la compétition.


Garoua, la grande ville du Nord
Garoua est la capitale de la région du Nord du Cameroun. C’est la 3e plus grande ville du pays avec un peu plus de 1,75 million d’habitants.

- Le stade Roumdé Adjia: 25.000 places

Stade de garoua
© Copyright : DR

Le stade Roumdé Adjia, construit en 1978, a été entièrement rénové en 2020 et dispose d’une capacité de 25.000 places. Proche de la frontière du Nigéria, ce petit stade sera certainement très animé lors des matchs des Super Eagles.

Le stade accueillera les matchs du groupe «D»: Nigéria, Egypte, Soudan et Guinée-Bissau. En plus des matchs de la poules, 1 match de 8e de finale et un quart de finale y sont également prévus.

Limbé, la ville balnéaire du sud-ouest sous très haute sécurité

Limbé, située à 70 km de Douala, est une ville balnéaire située au sud-ouest du Cameroun réputée pour ses plages volcaniques de sable noir. Sa population est estimée à un peu plus de 400.000 habitants.

La zone anglophone, en proie à la guerre depuis 2016, est considérées comme à risque. L’Etat a déployé des troupes et des véhicules blindés dans la ville pour parer à toute attaque des indépendantistes anglophones durant la compétition.

Stade de Limbé: 20.000 places
Fonctionnel depuis 2014, le stade de Limbé dispose d’une capacité de 20.000 places.
Stade Limbe
© Copyright : DR
Le stade va accueillir les matchs des équipes de la poule «F» : Tunisie, Mali, Mauritanie et Gambie, et des matchs des 8e de finale.



Voici le programme complet de la compétition

- Dimanche 9 janvier
• Cameroun – Burkina Faso, à Yaoundé
• Éthiopie – Cap Vert, à Yaoundé

- Lundi 10 janvier
• Sénégal – Zimbabwe, à Bafoussam
• Guinée – Malawi, à Bafoussam
• Maroc – Ghana, à Yaoundé
• Comores – Gabon, à Yaoundé

- Mardi 11 janvier
• Algérie – Sierra Leone, à Douala
• Nigeria – Égypte, à Garoua
• Soudan – Guinée-Bissau, à Garoua

- Mercredi 12 janvier
• Tunisie – Mali, à Limbe
• Mauritanie – Gambie, à Limbe
• Guinée équatoriale – Côte d'Ivoire, à Douala

- Jeudi 13 janvier
• Cap Vert – Burkina Faso, à Yaoundé
• Cameroun – Éthiopie, à Yaoundé

- Vendredi 14 janvier
• Maroc – Comores, à Yaoundé
• Gabon – Ghana, à Yaoundé
• Sénégal – Guinée, à Bafoussam
• Malawi – Zimbabwe, à Bafoussam

- Samedi 15 janvier
• Nigeria – Soudan, à Garoua
• Guinée-Bissau - Égypte, à Garoua

- Dimanche 16 janvier
• Tunisie – Mauritanie, à Limbe
• Gambie – Mali, à Limbe
• Côte d'Ivoire – Sierra Leone, à Douala
• Algérie – Guinée équatoriale, à Douala

- Lundi 17 janvier
• Cap Vert – Cameroun, à Yaoundé
• Burkina Faso – Éthiopie, à Bafoussam

- Mardi 18 janvier
• Gabon – Maroc, à Yaoundé
• Ghana – Comores, à Garoua
• Zimbabwe – Guinée, à Yaoundé
• Malawi – Sénégal, à Bafoussam

- Mercredi 19 janvier
• Égypte – Soudan, à Yaoundé
• Guinée-Bissau – Nigeria, à Garoua

- Jeudi 20 janvier
• Sierra Leone – Guinée équatoriale, à Limbe
• Gambie – Tunisie, à Limbe
• Côte d'Ivoire – Algérie, à Douala
• Mali – Mauritanie, à Douala

- Dimanche 23 janvier
• Huitième de finale 1 (2e groupe A – 2e groupe C), à Limbe
• Huitième de finale 2 (1er groupe D – Meilleur troisième groupes B, E ou F), à Garoua

- Lundi 24 janvier
• Huitième de finale 3 (1er groupe A – meilleur 3e groupe C, D ou E), à Yaoundé
• Huitième de finale 4 (2e groupe B – 2e groupe F), à Bafoussam

- Mardi 25 janvier
• Huitième de finale 5 (1er groupe B – meilleur 3e groupe A, C ou D), à Bafoussam
• Huitième de finale 6 (1er groupe C – meilleur 3e groupe A, B ou F), à Yaoundé

- Mercredi 26 janvier
• Huitième de finale 8 (1er groupe F – 2e groupe E), à Limbe
• Huitième de finale 7 (1er groupe E – 2e groupe D), à Douala

- Samedi 29 janvier
• Quart de finale 1 (vainqueur huitième de finale 1 - vainqueur huitième de finale 2), à Garoua
• Quart de finale 2 (vainqueur huitième de finale 4 - vainqueur huitième de finale 3), à Douala

- Dimanche 30 janvier
• Quart de finale 3 (vainqueur huitième de finale 7 - vainqueur huitième de finale 6), à Yaoundé
• Quart de finale 4 (vainqueur huitième de finale 5 - vainqueur huitième de finale 8), à Douala

- Mercredi 2 février
• Demi-finale 1 (vainqueur quart de finale 1 - vainqueur quart de finale 4), à Douala
- Jeudi 3 février
• Demi-finale 2 (vainqueur quart de finale 2 - vainqueur quart de finale 3), à Yaoundé

- Dimanche 6 février
• Finale, à Yaoundé ; finale pour la 3e place, à Yaoundé

Le 07/01/2022 Par Moussa Diop